Route de Colomera

Route de Colomera

LoadingAjouter aux Mon Granada

Un cimetière wisigoth, un pont romain, peintures rupestres, des arbres millénaires, un château médiéval, des fossiles d’ammonites... Voici certains des attraits que l’on peut trouver au village de Colomera qui, malgré à se trouver à peu de kilomètres de la capitale, est une zone peu connue par beaucoup de grenadins.

 

> Raquel Rodríguez / Granada Hoy

 

DEPARTURE FROM COLOMERA

Colomera est le point de départ et d’arrivée de la route. On peut laisser la voiture dans la partie basse du village – dans la municipalité il est très difficile de circuler – et parcourir le centre ville à pied jusqu’à arriver dans la partie la plus haute, où on prend une voie ascendante, située en face de la citerne d’eau.

Sur ce point se trouve un panneau d’information qui montre le tracé de l’itinéraire. Le premier arrêt qui mérite la peine de réaliser est dans la zone du Hundidero, à côté du massif rocheux où se trouve l’église de la Encarnación et les restes du château – dont on conserve encore des fragments de murs et des tours – qui domine le village. La première partie de la route est une ascension douce et graduelle à travers une voie assez ample – où une voiture peut passer sans problèmes-. Le long de cette partie du trajet on peut ramasser un grand nombre de plantes aromatiques, romarin, thym et lavande, parmi d’autres. Le sentier serpente jusqu’à arriver à un talweg où l’ascension commence à être plus en pente et plus difficile, et exige un plus grand effort de part de l’excursionniste.

WAYPOINT 1> PUERTO DE LOS LOBOS HARTEROS

À la fin de la pente se trouve le col de Lobos Arteros, le point le plus haut de la route (1.200 mètres), d’où on apprécie un panorama spectaculaire de la retenue d’eau de Colomera et du village. S’ici le chemin commence à descendre, pour chercher la route que l’on voit du col. Après traverser un tronçon de maquis et oliviers, le sentier se conserve à grand-peine et il est facile de s’y perdre, et exige donc beaucoup d’attention.

Après cette zone, la route et beaucoup plus facile à suivre. Le sentier, qui s’élargit à nouveau, est asphalté et coure parallèle à la retenue d’eau. Après dix minutes de marche, le chemin devient à nouveau une piste de terre, qui nous mènera jusqu’à la fontaine de Cauro. Le voyageur a déjà fait deux heures de chemin et fait une halte pour se rafraîchir et se reposer.

WAYPOINT 2> COLOMERA RESERVOIR

Après récupérer ses forces, le chemin continue, en tournant à droite, et donne la sensation, pendant une bonne partie du trajet, de rentrer à Colomera, jusqu’à ce qu’on trouve la façon de traverser la retenue d’eau. Le voyageur peut se pencher sur la retenue, où on peut voir des barbeaux et des carpes de grande taille – si on lance des miettes de pain les poissons montent à la surface-. Aux environs de la retenue on peut pratiquer de nombreuses activités sportives et de loisir, toujours sans utiliser des moyens à moteur. La pêche et le bain sont permis, puis la voile et le canoë – kayak.

WAYPOINT 3> VISIGOTHIC NECROPOLIS

RutaColomera3

Une fois traversée la retenue, le sentier tourne à gauche et le voyageur continue son chemin le long de la rive du barrage jusqu’à arriver à la route de Benalúa de las Viñas. On la traverse et on trouve un sentier ample où continue la route. Un peu plus en avant on arrive au Cortijo del Chopo où, on trouve une autre fontaine et des ombres pour se reposer. A partir d’ici le chemin n’offre aucune difficulté jusqu’à arriver à une nécropole wisigothe, où le voyageur est obliger de s’arrêter. C’est un enterrement situé parmi les oliviers, dont la plupart des tombes sont ouvertes, certaines encore en bon état, avec les pierres tombales au fond.

Après cet arrêt le sentier se complique, puisque les cultures ont dévoré le chemin originel. Près de 150 mètres du chemin parcoure les oliveraies, jusqu’à arriver à une voie très étroite qui descend parallèle à un ravin – le cimetière se trouve au sommet d’un rocher – qui rarement porte de l’eau mais qui, lorsqu’il le fait, forme une belle cascade. Dans la zone on trouve beaucoup d’ammonites – fossiles du Crétacé sous forme d’escargot-. Les élèves de la Faculté de Paléontologie de l’Université s’y rendent souvent pour apprendre en direct la matière.

Le chemin continue à descendre parallèle au ravin jusqu’à arriver, à nouveau à la route de Benalúa. En la suivant on arrive au pont romain qui couronne la rivière Colomera. Il se trouve à côté de l’ancien moulin d’huile réhabilité. Après traverser le pont on monte à travers un sentier vers le village, où le voyage finit.

ROUTE DATA

Regions: Poniente Granadino

Cities: Colomera

Circular route: 17,2 km

Estimated duration: 5 hours

Altitude on departure: 867 m

Maximum altitude reached: 1.041 m

Positive slope: 630 m

Ecosystems: Mid-level mountain

Recommended season: All year round

MIDE

    • The route and its orientation
    • Requires exact identification of geographical features and cardinal points
    • Indicates the effort required
    • Over 3 and up to 6 hours (3+2+1) of effective walking
    • Indicates the harshness of the terrain
    • More than one risk factor
    • Indicates the difficulty of the walk
    • Walk on paths with rough surface



Login

Registro | Contraseña perdida?