Peña del Perro, rochers sauvages

Peña del Perro, rochers sauvages

LoadingAjouter aux Mon Granada

La Peña del Perro est un des balcons privilégiés que Sierra Nevada ouvre vers l’intérieur. En plus des rochers et des profonds précipices, on trouve aussi la rivière Veleta qui coule vers la rivière Genil.

 

> Gonzalo Cappa / Granada Hoy

Le point de départ de l’excursion se trouve à près de trois kilomètres de El Dornajo à travers la route de l’ancienne route de Sierra Nevada. La voiture peut être garée au terrain découvert situé à côté de l’affiche d’information qui présente la normative du Parc Naturel.

Après dégourdir les genoux du voyage en voiture et en commençant à marcher, on doit laisser à droite l’entrée au Cortijo de Prado Redondo et suivre le chemin forestier, avec un dessin qui ne présente pas trop de dénivellations pour l’excursionniste. À 300 mètres, à droite, on trouve le sentier qui descend au Collado de las Sabinas. La bifurcation est signalisée par une marque en bois, sous forme de croix, qui indice en silence la direction à suivre.

La route qui conduit à la Peña del Perro continue à travers l’étroit sentier qui parcoure le versant de la montagne. A mi – chemin on trouve une source à côté d’une cabane abandonnée où l’eau gèle lorsque, distraite, elle abandonne la source en faisant des bonds.  Pendant le trajet, le givre se répand sur le sentier et sur les versants de la montagne comme le sucre glace. Les cimes de certains pins semblent des bobines improvisées de fil blanc. C’est l’inévitable procesionaria (espèce de chenille) qui trouve dans ces forêts son habitat naturel.

À cette époque, avec les insectes en hibernation et les oiseaux qui passent son temps aux terres chaudes, on peut écouter la rumeur d’un sanglier qui dérange la montagne. En plus de tout ceci et des cascades qui, de temps en temps ajoutent leur mélodie au calme du sentier, seulement des renards distraits feront que le visiteur écarte sa vue des rochers escarpés et des vallées du fond qui témoignent qu’il se trouve à presque 2.000 mètres d’altitude. Lorsque les neiges se posent sur les sommets, les chèvres sauvages seront aussi locataires de ces altitudes.

Après quarante minutes de marche – selon l’élan de l’excursionniste – on arrive finalement à la Peña del Perro. Après l’inévitable regard au rocher escarpé pour déterminer la race du rocher, au fond on peut observer le lit de la rivière Veleta. C’est un ruisseau de 20 centimètres qui garde ici son identité pour la perdre plus en avant en se jettant dans la rivière Genil. Une fois ‘domestiquée’ la Peña del Perro, aux pieds du voyageur, il ne reste que profiter du magnifique belvédère naturel et laisser la vue s’envoler vers les rochers escarpés et les ravins profonds qui s’offrent face au visiteur.

ROUTE DATA

Regions: Sierra Nevada

Cities:

Circular route: 7,7 km

Estimated duration: 2 hours

Altitude on departure: 1.923 m

Maximum altitude reached: 1.973 m

Ecosystems: Mid-level mountain

Recommended season: All year round

MIDE

    • The route and its orientation
    • Paths or signposts showing the way
    • Indicates the effort required
    • Over 1 hour and up to 3 hours (2+1) of effective walking
    • Indicates the harshness of the terrain
    • More than one risk factor
    • Indicates the difficulty of the walk
    • Walk on paths with rough surface

Sites à visiter



Login

Registro | Contraseña perdida?