Le Régne Nazari de Grenade

Le Régne Nazari de Grenade

LoadingAjouter aux Mon Granada

Grenade atteint son importance comme ville entre le XIIIe et le XVe siècle, lorsqu’elle était à la tête du règne Nazari. Le légat nazari comprend la plupart de l’ensemble de l’Alhambra, le Generalife, le Cuarto Real de Santo Domingo aux jardins de l’Almanxarra ou le Palais de l’Alcazar du Genil, utilisé par les reines nazaries.

À la Casa de los Girones sont conservés les restes d’un petit palais du XIIIe siècle. De nombreuses pièces des anciennes enceintes fortifiées de l’époque nazari sont encore conservées à Grenade, telles que le périmètre de l’Alcazaba Qadima et de nombreuses portes (celle de Monaita, d’Elvira, de Fajalauza, etc.). Les constructions défensives des Tours Bermejas et le Château de la Silla del Moro sont des réminiscences  du Règne Nazari.

Des anciennes mosquées grenadines survivent encore les minarets de l’église de San José (califal) et du Couvent de San Juan de los Reyes (nazari). D’autres bâtiments d’intérêt sont El Bañuelo ou Baño del Nogal (XIe siècle), la Madraza, ancienne école coranique fondée par Yusuf I, et la Cour du Charbon (Corral del Carbón) ou Alhóndiga Gidida (XIVe siècle).

A l’Albaicín on peut trouver des vestiges de la grande mosquée à l’église El Salvador et ceux des maisons nazaries au Couvent de Santa Catalina de Zafra. À la Casa de Daralhorra se trouvent les restes des bains arabes (XIIIe siècle) et de nombreuses citernes.

En dehors de la ville, à Atarfe, se trouve le gisement archéologique de Madinat Elvira, qui fut pendant trois siècles une ville principale d’Al-Ándalus. On peut également trouver des restes de bains arabes dans plusieurs localités : à Alhama de Granada se trouve un des plus importants de l’ancien Règne de Grenade (XIIe-XIIIe siècle, de possible origine romaine) et à Baza se trouve le particulier Bain de la Juiverie (Baño de la Judería) du XIe siècle. A Alfacar, Nívar, Churriana et La Zubia puis à Jerez del Marquesado, Aldeire et Huéneja on trouve également des restes de bains arabes. Le légat intègre, en plus, l’alcazar de Guadix et, parmi d’autres, les châteaux de Moclín, Salobreña et Almuñécar.



Login

Registro | Contraseña perdida?