Dehesa del Generalife

Dehesa del Generalife

LoadingAjouter aux Mon Granada

Les 458 hectares du territoire de la Dehesa du Generalife hébergent un riche patrimoine naturel, avec plus de 200 espèces végétales et 111 animales cataloguées

 

Belén Rico > Granada Hoy

Mais enferme aussi de nombreux et importants restes à travers lesquels on aperçoit la richesse archéologique que la contrée a hérité de l’époque nazari. Parmi ces restes on distingue ceux de Albercón del Negro, les ruines du Palais de Dar Al-Arusa, La citerne de la Lluvia ou la Silla del Moro, vestige d’une ancienne mosquée.

Mais, aux valeurs historiques et écologiques on doit ajouter les paysagères, puisque les sentiers de la Dehesa du Generalife surprendront aux visiteurs par ses impressionnantes vues de la ville de Grenade et ses alentours.

DEPARTURE FROM THE CEMETERY PARKING

Déclaré Parc Périurbain par le Ministère Municipal d’Environnement en 1995, il se trouve au sud de la rivière Darro et à l’est de la capitale grenadine, presque relié à la ville. Bien qu’on trouve plusieurs voies d’accès au parc, telles que le Paseo del Aljibillo et la Cuesta de los Muertos, la Cuesta de los Chinos ou la Cuesta del Rey Chico, commencer l’itinéraire au Cimetière de San José permet de laisser la voiture garée au parking.

WAYPOINT 1> ALBERCÓN DEL NEGRO

dehesa del generalife

D’ici démarre une piste forestière qui monte jusqu’à la zone de loisir del Llano de la Perdiz. En prenant cette voie, les restes du Albercón del Negro – qui nourrissait avec ses eaux le Bassin des Alijares, contiguë au palais de même nom – devient l’alfa et oméga de la route de la Dehesa proposée.

Si on suit ce chemin, qui serpente parmi les oliviers qui couvrent le versant sud de la Dehesa, connu comme le Monte de Cenes, la suivante borne nazari est la Citerne de la Lluvia, “qui est encore utilisée pour prendre l’eau en cas d’incendie où par les gardes forestiers de la Dehesa lorsqu’il y à des travaux “, commente Juan Carlos Quirós, agent d’Environnement du Parc Périurbain.

WAYPOINT 2> ALJIBE DE LA LLUVIA

dehesa del generalife1

C’est que, tel que signale une affiche explicative qui se trouve à côté de cette citerne, “de nombreux travaux d’ingénierie hydraulique qui menaient l’eau aux palais nazaris sont encore debout”. Sur cette même affiche on dit que la Citerne de la Lluvia, très bien conservée, dont on observe encore une partie de la voûte supérieure et un mur extérieur avec un bassin construit plus tard, servait pour guider l’eau au Palais de Dar Al-Arusa.

En suivant la traversée qui démarre à la Citerne de la Lluvia, et une passant une zone de loisir avec des tables en pierre, des barbecues et des balançoires, on atteint la contrée de Las Norias, “qui prenait les eaux du canal d’irrigation Royal et, avec ses serpentins, la transportaient à un bassin proche”, raconte Juan Carlos Quirós. Le long de ce sentier de terre rougeâtre on arrive à un belvédère qui offre un panorama fascinant de la ville de l’Alhambra.

Tel que le signale l’affiche qui marque les points les plus importants que l’on peut contempler de la tour de guet, la vue peut se promener du bassin de la rivière Darro au paysage humanisé de la ville avec une belle transition des plaines fertiles de cette rivière, “parsemées de cortijos et potagers”, en passant par les quartiers les plus anciens, l’Albaicín et le Sacromonte, jusqu’à la densité du centre urbain moderne. Apuyé sur la balustrade du belvédère, l’excursionniste peut apercevoir beaucoup plus que les faces ancienne et moderne de la métropole, puis les collines du Generalife, la Silla del Moro, les ruines de Dar Al-Arausa, la Fontaine du Avellano, La Plaine Fertile, Sierra Elvira, les restes des murailles nazaris, l’Ermitage et la Colline de San Miguel, le Parc Naturel de la Sierra de Huétor ou l’Abbaye du Sacromonte. 

WAYPOINT 3> SUN CLOCK

ruta-dehesa-generalife1

Si on refait le sentier commencé à la Citerne de la Lluvia en sens inverse et on revient sur la piste forestière qui conduit de ce point à la zone de loisir de Llano de la Perdiz, on arrive à une zone consacrée au repos et à la distraction. Ici, le visiteur trouvera un écran solaire sans gnomon, puisque l’heure est lue à travers l’avancée de l’ombre sur sa surface. Le fer du cadran est la borne qui guide vers plusieurs points de Grenade, tels que les sierras de Loja ou de Tejeda, le château de Moclín, Sierra Elvira, ou les pics du massif de Sierra Nevada, tels que l’Alcazaba, le Mulhacén ou le Veleta.

WAYPOINT 4> RIVER DARRO TRAIL

ruta-dehesa-generalife2

Après traverser la zone de loisir, où les excursionnistes pourront se distraire aux balançoires, pistes et circuits sportifs, -”bien qu’il n’est ouvert que les mois d’été”, signale l’agent d’Environnement-, on arrive au versant nord de la Dehesa du Generalife. A quelques mètres du kiosque de repas démarre le sentier de Quejigar del Darro, “qui traverse les maigres surfaces de chênaie verte authentique conservées aux alentours de la ville”, tel que l’indique le panneau qui se trouve à l’entrée. Le panneau indique aussi que, le long de son tracée à travers la forêt de chênes verts, le marcheur pourra contempler une image magnifique du bassin de la rivière Darro avec la Sierra de Huétor comme toile de fond. Au fur et à mesure que l’on descend le versant nord de la Dehesa et qu’on arrive à la rive, l’augmentation d’humidité “permet que le dernier tronçon développe une intéressante forêt de chênes rouvres, avec quelques pieds de noisetiers et de frênes “.

WAYPOINT 5> SILLA DEL MORO

ruta-dehesa-generalife3

Ce chemin est relié à un sentier écologique parallèle au canal d’irrigation Royal ou Canal du Generalife. Si on suit cette voie on peut relier l’itinéraire qui mène aux restes de l’ancienne mosquée, connus comme la Silla del Moro, où Juan Carlos Quirós anticipe que, “en plus de son récent remodelage, il est prévu de construire un autre belvédère “.

ROUTE DATA

Regions: Grenade et son entourage

Cities: Granada

Circular route: 10,8 km

Estimated duration: 3 hours

Altitude on departure: 819 m

Maximum altitude reached: 1.017 m

Ecosystems: Urban, mid-level mountain and river

Recommended season: All year round

MIDE

    • The route and its orientation
    • Well-defined tracks and crossings
    • Indicates the effort required
    • Over 1 hour and up to 3 hours (2+1) of effective walking
    • Indicates the harshness of the terrain
    • More than one risk factor
    • Indicates the difficulty of the walk
    • Walk on paths with rough surface

Sites à visiter



Login

Registro | Contraseña perdida?