Ugíjar

Information touristiqueHistoireGastronomie

Ugíjar, qui était à l’époque une véritable métropole de la zone, est un des villages les plus riches en maisons historiques et monumentales de toute la province. Elle fut définie comme “aristocrate” par Pedro Antonio de Alarcón et un illustre voyageur de la décennie de 1950, le suisse Jean-Christian Spahni, considérait Ugíjar comme le village le plus pittoresques de l’Alpujarra.

Cette municipalité compte avec une bonne capacité de logement, d’excellents restaurants et tout genre de commerces et services. En plus, sa situation géographique privilégiée, dans la limite avec l’Alpujarra d’Almeria, font d’elle la place idéale pour s’installer et organiser des excursions à travers les différentes routes de la région, en incluant ses propres annexes.

Cherín, entourée d’oliveraies, et l’annexe la plus proche et gaie de toutes. Mais si cette municipalité est un verger, le sud semble un désert africain. Pour le vérifier il ne faut que traverser la Rambla Seca et approcher de Las Canteras. Cette même impression de sécheresse extrême est produite par le terrain qui entoure Los Montoros, où on profite, cependant, de l’air frais et du paysage dans toute sa plénitude. Néanmoins, la meilleure amplitude panoramique est offerte par Jorairátar grâce à sa position privilégiée, aux derniers contreforts de la Sierra de la Contraviesa.

Située dans la vallée de la rivière Nechite, dans la partie orientale de l’Alpujarra, les origines d’Ugíjar comme centre urbain peuvent se remonter à l’étape de l’Empire Romain. Cette théorie est défendue par certains historiens soutiennent qu’elle était alors appelée Hortum Sacrum, qui en latin signifie Potager Sacré. Mais c’est un fait qu’elle est déjà nommée pour la première fois au XIe siècle aux chroniques d’Al-Udri.

Pendant la période nazari elle appartint à la taha de même nom, est fut élevée au rang de ville en 1493. Ceci eut lieu lorsque Boabdil, dernier roi nazari, déplaça sa résidence à cette région après la remise de Grenade aux Rois Catholiques. Il s’agissait alors d’une municipalité prospère qui jouissait d’une fleurissante agriculture et était défendue par une fortification à Cherín. Mais cette époque de splendeur fut brisée par la rébellion et expulsion des mauresques.

Les plats de gibier sont très populaires et vantés, parmi lesquels on distingue la perdrix en marinade. Les jambons d’Ugíjar sont aussi célèbres, mais une de ses recettes les plus originelles et appétissantes est le mojo préparé avec des olives et de la morue. En plus, à cette municipalité est aussi très connu un nougat élaboré par un artisan, membre d’une saga familière qui le présente dans toutes les foires de tous les villages de l’Espagne.

Recherche sur la carte

Information de la Ville

Region: Alpujarra et Valle de Lecrín
Poblaciones del municipio: Jorairátar, Cherín
Code postal: 18480
Distance de Granada: 120
Population: 2524
Demonym: Ugijareños o Ulijeños
Site officiel: www.aytougijar.es
Filtrer par:

Église de la Virgen del Martirio

Ugíjar

Édifiée au XVIe siècle, sa façade a subit de nombreuses restaurations, bien qu’elle conserve les principaux éléments typiquement mudéjars, tels que les briques, les arcs, les niches, les surhaussés et les ornements en plâtre. Elle garde à l’intérieur l’image de [...]

Puits de la Vierge

Ugíjar

C’est un endroit légendaire. Pendant le soulèvement des mauresques la sculpture de la Virgen del Martirio fut brûlée et mise comme pont sur un canal d’irrigation, d’où un chrétien anonyme la ‘sauva’, pour la cacher au fond de ce puits. [...]

El Baile de las Ánimas

Ugíjar

Le jour de Noël un groupe de personnes parcoure les rues en jouant leurs instruments pour collecter des fonds pour les fêtes patronales. Cette tradition dérive de l’ancienne tradition de demander de l’argent pour ensevelir à ceux qui mouraient sans [...]

Fêtes à la gloire de Nuestra Señora del Martirio

Ugíjar

Ugíjar rend hommage à sa patronne, Nuestra Señora del Martirio, vers la mi-octobre. A cette époque le village célèbre, en guise de foire, plusieurs actes pour honorer la Vierge, parmi lesquels il faut souligner une procession très populaire. D’autres activités [...]

Fêtes à la gloire de San Gabriel Arcángel

Ugíjar

Au mois d’août la plupart des centres urbains de Ugíjar célèbrent leurs fêtes, tel que le fait Jorairátar, qui rend hommage à l’Archange San Gabriel avec une mise en scène de “Maures et Chrétiens” très intéressante.

Alfonso Baños Muñoz

Ugíjar

Pirotecnia Alpujarreña Nuestra Señora Del Martirio

El Baile de las Ánimas

Ugíjar

Le jour de Noël un groupe de personnes parcoure les rues en jouant leurs instruments pour collecter des fonds pour les fêtes patronales. Cette tradition dérive de l’ancienne tradition de demander de l’argent pour ensevelir à ceux qui mouraient sans [...]

Fêtes à la gloire de Nuestra Señora del Martirio

Ugíjar

Ugíjar rend hommage à sa patronne, Nuestra Señora del Martirio, vers la mi-octobre. A cette époque le village célèbre, en guise de foire, plusieurs actes pour honorer la Vierge, parmi lesquels il faut souligner une procession très populaire. D’autres activités [...]

Fêtes à la gloire de San Gabriel Arcángel

Ugíjar

Au mois d’août la plupart des centres urbains de Ugíjar célèbrent leurs fêtes, tel que le fait Jorairátar, qui rend hommage à l’Archange San Gabriel avec une mise en scène de “Maures et Chrétiens” très intéressante.



Login

Registro | Contraseña perdida?