Sorvilán

Information touristiqueHistoireGastronomie

La municipalité de Sorvilán descend rapidement vers la Méditerranée depuis les mille mètres d’altitude que la Sierra de la Contraviesa, où elle se trouve, conserve comme niveau moyen le long de toute son étendue.

Le parcours de son territoire est une invitation continuelle à profiter du paysage trépidant qui se succède avec alternance de ravins, collines, torrents et plages. Les petits villages et hameaux qui forment un panorama moucheté de taches blanches sur le bleu de la mer, le vert des plaines fertiles et l’ocre des sierras, bien méritent une visite.

La municipalité est parsemée de petites étendues de chênes très anciens et forts chênes–lièges, qui ne sont que les franges de l’ancienne grande forêt qui existait à cet endroit. On ne trouve q’une proche et épaisse plantation de chênes-lièges aux alentours d’Alfornón, qui était la principale annexe de la municipalité jusqu’à il y a quelques décennies. Los Yesos est le deuxième centre urbain quant au nombre d’habitants. Quant à Melicena, le troisième village, il constitue un des rares espaces de la Méditerranée espagnole où le mot tranquillité n’a pas encore perdu son sens.

Sorvilán est une municipalité d’origine clairement islamique et, depuis ses débuts, se caractérisa par jouir d’une agriculture fleurissante. Au VIIIe et IXe siècle on y établit un système très efficace d’arrosement pour les vignobles, qui fut postérieurement amélioré par les mauresques et aussi par les habitants chrétiens après la reconquête.

Au XIVe siècle elle commença à faire partie de la Taha du Gran Zehel puis des terres cédées à Boabdil, dernier roi nazari de Grenade. Son emplacement lui apporta, à moment donné, des avantages considérables, puisqu’en étant construite sur une colline, elle évita dans une certaine mesure les attaques des pirates du XVIIe siècle contre les villages du littoral. La production du vin du type Costa a été pendant des années la base de son économie. De nos jours elle s’est ouverte aux cultures subtropicales et, plus récemment, au tourisme dans ses villages maritimes.

À Sorvilán on distingue ses vins et amandiers, puis ses tomates, pastèques, courgettes, aubergines et melons. On trouve également les ragoûts autochtones de l’Alpujarra, tels que les migas et les gachas colorás, puis le poisson. Le dessert le plus célèbre est le caillé d’amandes.

Recherche sur la carte

Information de la Ville

Region: Costa Tropical
Poblaciones del municipio: Melicena
Code postal: 18713
Distance de Granada: 92
Population: 701
Demonym: Sorvilaneros
Site officiel: www.sorvilan.es

PLANEA TU VIAJE

Filtrer par:

Église paroissiale de San Cayetano

Sorvilán

Construite au XVIIe siècle sur une mosquée antérieure, elle fut connue comme église de San Marcos jusqu’au XIXe siècle.

Plage Las Cañas

Sorvilán

Plage isolée, contiguë à la plage de Melicena

Plage Los Yesos

Sorvilán

Bande étroite de sable près de la route N-340.

Día de la Rosca

Sorvilán

Fête célébrée au district d’Alfornón. Les membres de la commission de fêtes parcourent le village avec une couronne de pain soutenue avec un bâton. Ils chantent et dansent jusqu’au lever du jour.

Festivité de la Virgen del Carmen

Sorvilán

Les communes de Los Yesos et Melicena rendent hommage à la Virgen del Carmen avec une procession marinière et d’autres actes religieux. Quand la nuit arrive, les gens des villages se retrouvent autour de la musique et la danse de [...]

Fêtes à la gloire de San Roque

Sorvilán

Ces fêtes sont célébrées à la gloire de San Roque, patron du district, avec une procession, une kermesse nocturne, des activités culturelles, sportives et ludiques.

Fêtes patronales à la gloire de San Cayetano

Sorvilán

Patron de Sorvilán. Kermesse nocturne, activités culturelles et sportives, dégustation de migas et expositions sur la culture traditionnelle de la zone. Procession de San Cayetano.

Pèlerinage de San Marcos

Sorvilán

Comme beaucoup d’autres villages de Grenade, Sorvilán honore San Marcos avec un pèlerinage dans la campagne, où les participants passent un jour de vie convivialité, et dégustent les populaires hornazos, pâtisseries artisanales avec un oeuf dur à l’intérieur.

Fêtes patronales à la gloire de San Cayetano

Sorvilán

Patron de Sorvilán. Kermesse nocturne, activités culturelles et sportives, dégustation de migas et expositions sur la culture traditionnelle de la zone. Procession de San Cayetano.

Día de la Rosca

Sorvilán

Fête célébrée au district d’Alfornón. Les membres de la commission de fêtes parcourent le village avec une couronne de pain soutenue avec un bâton. Ils chantent et dansent jusqu’au lever du jour.

Fêtes à la gloire de San Roque

Sorvilán

Ces fêtes sont célébrées à la gloire de San Roque, patron du district, avec une procession, une kermesse nocturne, des activités culturelles, sportives et ludiques.

Ragoût du Chevreau

Sorvilán

Ce concours gastronomique est célébré le deuxième samedi du mois de mai. En partant de la richesse culinaire de la région et de la tradition dans l’élaboration du chevreau, la Mairie de Sorvilán organise toutes les années ce particulier concours. [...]

San Antón ou Los Chiscos

Sorvilán

Fêtes célébrées à Sorvilán et à son annexe Alfornón. Les voisins allument des feux de joie au crépuscule, et dégustent des produits de l’abattage du porc et des vins nouveaux.

Pèlerinage de San Marcos

Sorvilán

Comme beaucoup d’autres villages de Grenade, Sorvilán honore San Marcos avec un pèlerinage dans la campagne, où les participants passent un jour de vie convivialité, et dégustent les populaires hornazos, pâtisseries artisanales avec un oeuf dur à l’intérieur.

Festivité de la Virgen del Carmen

Sorvilán

Les communes de Los Yesos et Melicena rendent hommage à la Virgen del Carmen avec une procession marinière et d’autres actes religieux. Quand la nuit arrive, les gens des villages se retrouvent autour de la musique et la danse de [...]



Login

Registro | Contraseña perdida?