Soportújar

Information touristiqueHistoireGastronomie

Sur la même verticale de Carataunas, mais 200 mètres plus près du ciel, Soportújar montre un des ensembles architectoniques les plus caractéristiques de l’Alpujarra. Grâce à ses nombreux ‘tinaos’, une sorte de passage qui, à cause de la pente du terrain, forme des rues en passant sous les maisons.

Une autre note à remarquer du point de vue touristique est que Soportújar héberge le premier centre bouddhiste d’Espagne, fondé par le Lama Yeshé au Cerro de Atalaya et consacré par le Dalaï Lama lui même. Ainsi tout le monde, sans nécessité de pratiquer la foi bouddhiste mais en la respectant, peut passer une époque de retraite et isolement en contact avec la nature. Le centre s’appelle O Sel Ling, qui signifie “lieu de lumière claire ”.

On recommande également la visite à la Maison Forestière située en plein parc de Soportújar, quelques kilomètres plus haut que le village, à laquelle on accède à travers une piste qui part du Padre Eterno en traversant une forêt touffue.

Située en plein Parc Naturel de Sierra Nevada et au coeur de l’Alpujarra, les origines de cette localité comme centre urbain se remontent au XIIIe siècle, lorsque Soportújar était un hameau appartenant à la Taha d’Órgiva.

Comme le reste de la région, elle eut un rôle protagoniste lors du soulèvement d’Abén Humeya au XVIe siècle et paya les conséquences avec l’expulsion des rebelles mauresques et le postérieur dépeuplement. Felipe II remit cet endroit à 27 familles provenant d’autres régions et, dès lors, on a conservé le caractère typique de la zone et un recensement de population très bas.

Le nom du village provient du lattage urbain puisque Soportújar signifie “lieu de portiques” (Lugar de soportales), en référence à l’abondance des typiques passages de la rue connus comme tinaos.

À Soportújar on cultive de délicieuses pommes rouges et des savoureuses châtaignes, et on élabore une riche huile d’olive. Les migas, les pommes de terre a lo pobre, le ragoût de fenouil, le ragoût gitan, la charcuterie et les jambons doivent être remarqués. Finalement, la localité compte avec une grande variété de recettes pour faire des couronnes, la sucrerie la plus typique de la municipalité.

Recherche sur la carte

Information de la Ville

Region: Alpujarra et Valle de Lecrín
Code postal: 18410
Distance de Granada: 68
Population: 274
Demonym: Soportujeros
Site officiel: www.soportujar.es
Filtrer par:

Iglesia de Santa María la Mayor

Soportújar

Elle fut dressée au XVIe siècle sur l’ancienne mosquée de la localité. Elle présente à l’intérieur une seule nef rectangulaire de taille considérable avec un choeur à ses pieds. Le maître autel est couvert par une coupole demie orange et [...]

Centre Boudiste Osel Ling

Soportújar

Situé à 1.600 mètres d’altitude dans la région de l’Alpujarra, le Centre de Retraite Bouddhiste Osel Ling est orienté à la pratique de la méditation en solitude. Depuis la tour de cette ancienne ferme on peut observer le sommet Mulhacén [...]

Fêtes de San Antón

Soportújar

Pendant le premier mois de l’année se célèbre à Soportújar la festivité de San Antón. Le populaire brûlage du ‘Chisco’ a lieu, avec des feux de joie, et le ‘Paseo de la Zorra’, acte à travers lequel on fait table [...]

Fiestas patronales en honor a San Roque. Feria del Embrujo.

Soportújar

Le 16 août, les voisins de Soportújar commémorent leur patron San Roque. Le programme d’activités se divise en actes religieux, compétitions sportives, expositions et danse avec musique en direct.

Fiestas patronales en honor a San Roque. Feria del Embrujo.

Soportújar

Le 16 août, les voisins de Soportújar commémorent leur patron San Roque. Le programme d’activités se divise en actes religieux, compétitions sportives, expositions et danse avec musique en direct.

Fêtes de San Antón

Soportújar

Pendant le premier mois de l’année se célèbre à Soportújar la festivité de San Antón. Le populaire brûlage du ‘Chisco’ a lieu, avec des feux de joie, et le ‘Paseo de la Zorra’, acte à travers lequel on fait table [...]



Login

Registro | Contraseña perdida?