Ogíjares

Information touristiqueHistoireGastronomie

Situé sur le bord de la Vallée Fertile de Grenade avec les premiers contreforts de Sierra Nevada, le terrain communal et le village d’Ogíjares lui –même, apparaissent traversés par le ravin de la Ricla, populairement connu comme Ravin Hondo. À quelques mètres des eaux de la rivière Dílar, cette localité est entourée des terres fertiles de la zone.

Géographiquement, elle se trouve dans l’espace connu comme la Cloche grenadine (La Campana), terme qui faisait allusion, jadis, aux terres de la juridiction d’une paroisse; sous une vision plus romantique, on a dit que la Cloche comprenait tout le territoire des alentours de Grenade où pouvait être entendu le son de la cloche de la Tour de la Vela de l’Alhambra. Cette proximité à la capitale grenadine est accompli largement dans le cas d’Ogíjares: située entre Sierra Nevada et Grenade, à seulement 6 kilomètres de la ville de l’Alhambra.

Les vestiges historiques, trouvés dans deux des gisements d’Ogíjares, celui du Ravin Hondo et du Cerro de San Cristóbal, sont très nombreux. Le village fut formé à partir de deux centres urbains différents, Ogíjar Alto et Ogíjar Bajo, ce qui a fait que son patrimoine monumental et son attrait existent pour deux, et compte ainsi avec deux couvents et deux églises

Bien que les origines de cette municipalité se trouvent dans la colonie arabe formée par deux hameaux séparés d’un kilomètre, on a trouvé des restes d’objets, outils et enterrements du Néolithique, de l’Âge du Cuivre et de l’époque wisigothe qui confirment l’existence d’une colonie antérieure.

Son toponyme provient du mot latin Hortum Sacrum, qui traduit à l’arabe devient Ortexica, puis par déformation Oxijar. Après la rébellion des mauresques et la reconquête chrétienne, les deux hameaux dits Ogíjar Alto et Ogíjar Bajo se joignirent pour former celle que l’on connaît aujourd’hui comme municipalité d’Ogíjares. A partir de ce moment le développement et croissance ont été lents. Comme beaucoup d’autres localités, elle a subit un agrandissement plus accentué pendant les dernières décennies, en devenant une cité – dortoir de la voisine ville de Grenade.

À Ogíjares on connaît bien la soupe grenadine, qui peut être accompagnée par des pommes de terre a lo pobre et des viandes comme les côtelettes d’agneau, le lapin et les rouleaux de veau. Un autre plat de cuillère est le typique potage de pois – chiches et blé. Une autre recette célèbre dans cette municipalité est celle des petit pois fins à la grenadine et le jambon rôti.

Recherche sur la carte

Information de la Ville

Region: Sierra Nevada
Code postal: 18151
Distance de Granada: 6
Population: 11877
Demonym: Ogijareños
Site officiel: www.ayuntamientodeogijares.es

PLANEA TU VIAJE

Filtrer par:

Église de Santa Ana

Ogíjares

Consacrée au vocable de Santa Ana et située au quartier Bajo, elle conserve à l’intérieur un magnifique retable de Diego de Pesquera, qui est incomplet, en étant la partie manquante exposée au Musée Métropolitain de New York. Cette partie traite [...]

Ermitage Ecce Homo

Ogíjares

Il date du XVIIIe siècle.

Festival Flamenco d’Ogíjares

Ogíjares

Un des plus anciens et prestigieux festivals flamencos de la province. Chant, toque et danse flamenco avec des jeunes promesses et artistes consacrés. Ogíjares possède un des festivals de cante grande les plus caractéristiques de la province de Grenade, créé [...]

Fêtes à la gloire du Cristo de la Expiración

Ogíjares

Elles sont célébrées les premiers jours du mois de septembre. Parmi sa programmation on distingue les activités telles que l’élection des super grand – pères, puis l’élection de la reine et le mister des fêtes. On assiste aussi à l’ascension [...]



Login

Registro | Contraseña perdida?