Montejícar

Information touristiqueHistoireGastronomie

Aux contreforts de la sierra de Lucena, limite naturelle de la province de Grenade avec celle de Jaén, et sur les rives de la rivière Guadahortuna, se trouve Montejícar, au centre duquel se dresse l’Église Paroissiale de San Andrés, du XVIe siècle. On distingue aussi les restes de son château  médiéval.

Montejícar est entouré d’une mer d’oliviers et une grande partie de la population vit de l’agriculture, surtout de la récolte de l’olive et de l’élaboration de l’huile d’olive.

Le nom Montejícar provient de l’arabe Shicar, dérivé de Hisn Monte Saquer, provenant à son tour de la composition latine Mons Sacer qui signifie “Mont Sacré” et avec la terminologie arabe Château du Mont Sacré.

Dans sa municipalité on a trouvé un notable gisement romain, puis aux alentours des restes de céramique ibère, romaine, califale, almohade et nazari.

Pendant la période musulmane, la localité fut un élément clef pour la défense de tout le territoire du Règne de Grenade, en devenant un important établissement militaire. Elle comptait avec un château du IXe siècle dont on conserve certains restes, tels qu’une tour quadrangulaire et les parties d’une muraille et une porte.

Les Rois Catholiques la conquirent en 1486 et douze ans plus tard elle devint une des sept villes obligées à approvisionner Grenade, avec Montefrío, Íllora, Moclín, Colomera, Guadahortuna et Iznalloz. Après l’expulsion des mauresques elle fut pratiquement dépeuplée. Pendant le règne de Carlos I commença le repeuplement qui provoqua sont postérieur fleurissement économique.

Grâce au climat continental de la zone on peut profiter des migas, gachas, marmites et le petit gibier à l’ail ou en marinade. En dépendant des fêtes locales, on peut aussi manger des mets exquis comme le chevreau et le ragoût de tarbinas. Les galettes sont aussi les protagonistes de certaines célébrations de la localité.

Recherche sur la carte

Information de la Ville

Region: Guadix et El Marquesado
Code postal: 18561
Distance de Granada: 62
Population: 2615
Demonym: Montejiqueños
Site officiel: aytomontejicar.es
Filtrer par:

Ermita de la Virgen de la Cabeza

Montejícar

il se trouve à la Colline de la Virgen, également connu comme Colline de l’Ermitage. C’est le siège de la Fraternité de la Virgen de la Cabeza (Patronne de Montejícar) fondée en 1636.Se ubica en el Cerro de la Virgen, [...]

Iglesia parroquial de San Andrés

Montejícar

C’est un temple monumental avec trois nefs, construit entre 1539 et 1542. La tour, de 35 mètres de hauteur et sept étages à base de pierres de taille, fut dressée peu après, puis réparée en 1642. En 1936 le retable [...]

Puente romano

Montejícar

il se trouve sur la rivière Guadahortuna, affluent du Guadiana Menor. Il faisait partie d’une voie d’époque romaine qui reliait Montejícar à Jaén. À côté de ce pont on peut toujours voir les restes d’une tour de défense et un [...]

Fêtes à la gloire de Nuestra Señora la Virgen de la Cabeza

Montejícar

Pendant ces fêtes on réalise des représentations d’un drame sur l’Eucharistie. Il s’agit des Maures et Chrétiens, une pièce divisée en trois parties qui fait référence à la conquête chrétienne de ces terres.



Login

Registro | Contraseña perdida?