Monachil

Information touristiqueHistoireGastronomie

Monachil héberge dans son territoire communal la station de ski de Sierra Nevada, la plus méridionale d’Europe, qui offre autour de 85 kilomètres de pistes.

Le village se trouve dans une vallée fertile du massif du Parc National et Naturel de Sierra Nevada en regardant sur la plaine fertile de Grenade. Son ample territoire est traversé d’est à ouest par la rivière Monachil et présente une morphologie allongée avec des dénivellations qui vont des 3.394 mètres du pic Veleta jusqu’aux 740 mètres au point le plus bas de la plaine.

Son attrait réside dans la préservation du caractère et de la structure d’un village de montagne, inséré dans un entourage particulier et près de la ville de l’Alhambra. Les différentes paysages de grande valeur écologiques sont déterminés par le passage des eaux de la rivière Monachil. On peut distinguer trois contrées exceptionnelles: la haute montagne, avec des cotes supérieures aux 2.000 mètres d’altitude et des éléments tels que des lacunes, des pâturages et borreguiles (moutonnières); la montagne moyenne, de grande diversité paysagère; et la zone de moindre altitude, jalonnée d’une vallée fertile et une grande variété de cultures. L’offre d’activités est très ample et va, bien sur, de la pratique de ski alpin, de fond, le snowboard et autres activités de neige, jusqu’aux routes à pied, en bicyclette ou à cheval, l’escalade et le parapente. En plus de profiter de l’ample gamme de sports et loisirs, et su tourisme actif en général, la municipalité compte avec un artisanat typique et de riches excellences culinaires.

Le lit de la rivière Monachil thésaurise une des contrées les plus spectaculaires de Sierra Nevada: le défilé de Los Cahorros. Situé à seulement deux kilomètres de Monachil, il offre un paysage d’estafilades escarpées, de tunnels de pierre, un saut d’eau et son célèbre pont suspendu de plus de 55 mètres de long. C’est un des endroits de la province les plus visités par les excursionnistes.

Une bonne partie de la féconde flore autochtone de Sierra Nevada peut être observée au jardin botanique de La Cortijuela, où ont été réunies plus d’une centaine des espèces végétales les plus représentatives du Parc National pour leur investigation et étude, telles que les chênes verts et rouvres, les sorbiers, aubépines, Chèvrefeuille des Baléares, églantiers et genêts. Ce jardin se trouve aux proximités du Cerro Trevenque, entre la maison forestière de La Cortijuela et le Ruisseau Huenes. On y accède à travers le sentier piéton de deux kilomètres qui part de la Fontaine du Hervidero et traverse des lieux pittoresques comme le Pont des 7 Ojos.

The oldest settlement of Monachil dates back to the Argar culture, in the Bronze Age, a period that goes from 1900 to 900 B.C. of which many archaeological remains have been found. There are several beds, the most relevant one being Cerro de la Encina, a place where there was an important settlement made up by a village and a small fortress. Other beds from the same period are Cerro del Castillejo, Cueva de los Tejones and Monachil Alto.The origins of this population date back to the Arab period. After the Reconquest of the kingdom of Granada by the Catholic Monarchs and the subsequent expelling of the Moriscos, the area became temporarily deserted until in 1572 King Phillip II of Spain ordered the repopulation of this town.There are many references to the hamlet of Monachil during the Arab domination (qaryat al – Munastal), Wani (Gueni-Huenes, a hamlet and afterwards a farm annexed to the municipality of Monachil) and Al- Sayy (a hamlet that no longer exists that used to be between the municipalities of Pinos Genil and Monachil).

La gastronomie se base sur les traditions comme village de montagne. Un des se plats les plus traditionnels est la marmite de San Antón, élaboré avec des fèves sèches, du riz, des pois – chiches, du fenouil et plusieurs produits du porc, avec surtout les pattes et la queue. Elle est habituellement dégustée parmi les repas populaires d’hiver. Les recettes se complètent avec des plats comme les pomme de terre a lo pobre, les haricots avec du jambon, élaboré au village, et le potage de légumes.

Recherche sur la carte

Information de la Ville

Region: Sierra Nevada
Poblaciones del municipio: Sierra Nevada
Code postal: 18196
Distance de Granada: 8
Population: 6034
Demonym: Monachileños
Site officiel: www.monachil.es
Filtrer par:

Couvent des Frères Augustins Récollets

Monachil

Situé au quartier de Monachil depuis 1912, c’est le Sanctuaire de Santa Rita et lieu de pèlerinage le jour de sa fête par les dévots provenant de toute la province.

Église de la Encarnación

Monachil

Elle fut dressée canoniquement en 1501, époque de passage à la Grenade mudéjar, et se trouve à la Place Alta de Monachil. Ce temple possède deux façades et une tour à gauche de la tête du bâtiment. La façade latérale, [...]

Gisement du Cerro de la Encina

Monachil

Gisement situé dans la zone des Huertas (Plaines maraîchères), d’origine argarique, où exista une importante colonie formée par un village et un fortin. Les études réalisées par l’Université de Grenade ont déterminé qu’il s’agit d’un des gisements de cette époque [...]

Fiestas de San Pedro

Monachil

Son fiestas que se realizan en el barrio de San Pedro, como manifestación de un gran fervor religioso de sus vecinos. Tienen una gran acogida y participación. Se hace una romería hacia Los Molinos y en ella se reparten vasos [...]

San Antón

Monachil

On célèbre l’onomastique du patron de Monachil, village avec une fête en claire consonance avec le caractère montagnard, rural et élévateur de la municipalité, qui culmine avec la dégustation, parmi tous les assistants, de la populaire marmite de San Antón.Les [...]

San José

Monachil

Cette festivité est célébrée au quartier de Monachil, puisque San José est le patron de ce centre urbain. Sa tradition est très ancienne, et sa commémoration tourne autour de l’Église des Frères Augustins Recollets.Avec la messe et la procession, sont [...]

Virgen del Rosario

Monachil

Bien que l’onomastique de la Virgen del Rosario est le 7 octobre, les fêtes à sa gloire le dernier dimanche du mois d’août au centre urbain de Monachil, avant le début de l’année scolaire et quand les visiteurs estivants ne [...]



Login

Registro | Contraseña perdida?