Las Gabias

Information touristiqueHistoireGastronomie

Las Gabias se trouve face au massif de Sierra Nevada, à seulement 8 kilomètres de Grenade et sur la limite entre la fertile région de la Plaine Fertile grenadine et les terres non irrigables. La municipalité est parsemée de nombreux hameaux et de belles contrées naturelles. La rivière Dílar traverse la municipalité en direction nord – sud et favorise l’apparition d’importantes zones irrigables, et le ruisseau du Salado, dans la partie ouest, permet le développement de l’olivier.

Las Gabias compte avec un terrain de golf de 18 trous, entouré par un beau paysage avec Sierra Nevada comme toile de fond. Une autre installation sportive existante dans la municipalité est le Centre de Haut Rendement de Tir Olympique.

Son histoire se remonte à plusieurs milliers d’années en arrière, tel que le confirment les gisements archéologiques trouvés à la Cuesta de los Chinos, promontoire dans la zone de contact entre la Plaine fertile et les terres non irrigables.

Lors de la domination romaine, les habitants se déplacent dans une zone proche, où on trouve une importante colonie où on a découvert les ruines d’un moulin d’huile et plusieurs maisons. Mais l’élément le plus intéressant de cette étape est le Baptistère Romain, du IIIe siècle après J.C. déclaré Monument National en 1931, le seul conservé en Espagne. Il est formé par un couloir avec une chambre souterraine couverte par une coupole qui fait surface. À l’époque d’al-Andalus, on y trouvait 1.500 habitants et une importante forteresse élevée au centre du village.

Des siècles plus tard, pendant la rébellion des mauresques, Hurtado de Mendoza ordonna la réalisation d’un recensement, et il affirme qu’il y avait 1.418 personnes entre Las Gabias et d’autres lieux de la Plaine Fertile. Son nom provient peut être d’Hisn Caviar, qui signifie tour militaire, dont la construction possède deux versions: qu’elle appartient à l’époque du Califat, ou qu’elle est une des cinq tours de guet dressées par Muhammad III. Ce qui est clair c’est que pendant la pression des troupes chrétiennes, avant la conquête, la tour jouait un rôle important, puisqu’elle servait pour surveiller la Plaine et pour la consigne de l’armée. En 1490 elle fut prise par les chrétiens dirigés par le Gran Capitán puis, cette même année, le Roi Fernando le Catholique, ordonna sa démolition, ordre qui, heureusement, ne fut pas exécutée.

L’histoire moderne de Las Gabias commence avec la conquête chrétienne et le repeuplement initié par Felipe II, avec l’arrivée d’habitants de plusieurs points de la Péninsule. Jusqu’au XIXe siècle la localité appartenait aux comtes de Gabia. Pendant ce siècle Las Gabias était un des villages les plus prospères et importants de la province, avec l’industrie des tuiles en essor et la culture du lin, du chanvre et de la betterave. La formation définitive de la municipalité de Las Gabias se produit en 1973 avec l’union des anciennes municipalités de Gabia Grande et Gabia Chica.

Les oeufs brouillés utilisés dans les recettes peuvent être dégustés en purée d’oignons, dans la recette des haricots avec morue, le potage de pois – chiches et la marmite de choux. Les perdrix et le lapin sont les viandes habituelles de ses plats les plus traditionnels, parmi lesquels ne manquent pas la marmite de San Antón. Puis comme, dessert, la pâtisserie de Las Gabias offre au visiteur le lait frit et les dites torticas.

Recherche sur la carte

Information de la Ville

Region: Grenade et son entourage
Poblaciones del municipio: Gabia Grande, Gabia Chica
Code postal: 18110
Distance de Granada: 8
Population: 12280
Demonym: Gabienses o gabirros
Site officiel: www.aytolasgabias.org
Filtrer par:

Jour de la Candelaria

Las Gabias

On célèbre une procession de l’ermitage jusqu’à l’église avec les images de la Virgen del Rosario et San José. Dans l’enceinte fériale sont distribuées des pommes de terre cuites et du chocolat, tandis que les habitants participent aux différents jeux [...]

San Marcos

Las Gabias

Depuis les temps immémoriaux on célèbre à Las Gabias la festivité de San Marcos, où les habitants ont pour habitude aller goûter à la campagne avec les typiques hornazos, des pains au lait avec un oeuf cuit à l’intérieur.



Login

Registro | Contraseña perdida?