Jérez del Marquesado

Information touristiqueHistoireGastronomie

Jérez de Marquesado se trouve au Marquesado del Zenete, un des hauts plateaux les plus élevés de la Péninsule Ibérique, avec une altitude moyenne supérieure aux mille mètres.

Les premiers habitants de Jérez del Marquesado appartenaient à la culture d’El Argar. Les restes trouvés les plus anciens sont du Néolithique, au Peñón de Alrutan, où furent aussi trouvés des vestiges ibériques du IIIe siècle avant J.C. Son passé, majoritairement arabe, est présent dans ses rues sinueuses et dans ses places aux fenêtres et balcons pleins de géraniums en fleur. On distingue l’Église Paroissiale, du XVIe siècle, de style mudéjar, et les restes du château arabe, dont on conserve plusieurs tours.

Situé au Parc Naturel de Sierra Nevada, la municipalité présente des paysages de grande beauté. Le refuge Postero Alto, situé à 1.880 mètres d’altitude est le point de départ pour les excursions de haute montagne à Sierra Nevada. Le sentier qui mène aux mines de Santa Constanza et au Moulin des Regas trace un parcours moins difficile. On recommande aussi la promenade jusqu’à la zone de loisir de La Tizná, situé à 12 kilomètres du village, au Ravin d’Alcázar. On y accède à travers une piste forestière entourée de châtaigniers.

Jérez del Marquesado est célèbre par ses mises au toril et corridas de taureaux.

Jérez de Marquesado fut dressé sur une colonie précédente dite Mecina, endroit lié avec l’abondance d’eau, étant donné que, depuis le XIIe siècle, et pendant un certain temps, elle approvisionnait Guadix en eau, puis on y trouvait plusieurs bains publics. En ce temps on l’appelait Xeris, un hameau assez peuplé et fertile où l’on cultivait les vignes. On y construisit aussi une forteresse pour le cadi (juge) de Wadias (Guadix), qui l’occupait surtout comme résidence d’été. Les accitains fuits après la conquête de la ville se mirent à l’abri à cet endroit. La localité subit plus tard les conséquences de la répression et expulsion qui suivirent le soulèvement des mauresques. Elle fut postérieurement repeuplée par des galiciens, des asturiens, des castillans et des léonais.

Parmi les plats de la gastronomie jerezana on distingue le rin ran de morue, les migas de pain, la farine avec des pommes de terre et la marmite de fèves. On peut aussi déguster, en dépendant de l’époque de l’année, la charcuterie et les jambons.

Recherche sur la carte

Information de la Ville

Region: Guadix et El Marquesado
Code postal: 18518
Distance de Granada: 73
Population: 1092
Demonym: Jerezanos
Site officiel: www.jerezdelmarquesado.net
Filtrer par:

Iglesia parroquial de Nuestra Señora de la Anunciación

Jérez del Marquesado

Oeuvre de la première moitié du XVIe siècle de trois nefs séparées par des arcs plein cintre sur de piliers avec des colonnes doriques. Le temple fut projeté par Francisco Antero et exécuté par Ambrosio Villegas. La nef centrale est [...]

Fêtes Patronales à Nuestra Señora de la Purificación

Jérez del Marquesado

Le plat de résistance du programme festif est formé par les mises au toril au style de San Fermín. Les fêtes sont célébrées à la gloire de la patronne du village, Nuestra Señora de la Purificación, populairement connue comme ‘La [...]

Fêtes Patronales à Nuestra Señora de la Purificación

Jérez del Marquesado

Le plat de résistance du programme festif est formé par les mises au toril au style de San Fermín. Les fêtes sont célébrées à la gloire de la patronne du village, Nuestra Señora de la Purificación, populairement connue comme ‘La [...]



Login

Registro | Contraseña perdida?