Guadix

Information touristiqueHistoireGastronomie

D’après le géographe français Jean Sermet: “Guadix est une ville qui se doit pas être décrite ; elle doit être vue ”. Elle se trouve sur la pente nord de Sierra Nevada, dans la dite Hoya de Guadix, au passage naturel entre le Levant et l’Andalousie. Elle se présente comme une ville monumentale, parmi les principales de la province de Grenade et une des plus anciennes de toute la Péninsule Ibérique, qui conserve son riche et long patrimoine historique – artistique. On y distingue et l’architecture religieuse et la civile, avec d’importants exemples.

On différencie trois zones urbaines clairement définies: la plus haute, occupée par les grottes; la médiévale, renaissance et baroque; et la nouvelle Guadix, fruit du développement urbanistique plus récent. Parmi la singulière configuration de son centre ville on distingue, comme signe d’identité, ses quartiers typiques, tels que celui de Las Ermitas ou celui de Las Cuevas, avec de nombreuses maisons excavées dans la terre encore habitées. Parmi son riche patrimoine on remarque l’Alcazar arabe, Monument National érigée au sommet d’une colline, la monumentale Cathédrale et de nombreuses églises et ermitages.

L’offre touristique de Guadix est très complète, en proposant au visiteur tout genre de logements, avec des hôtels, des gîtes ruraux et des maisons – grotte. L’éventail de sports que l’on peut y pratiquer part de la pêche et le canoë – kayak, en passant par la randonnée ou les promenades à cheval et en bicyclette, puis finit avec les sports de moteur, au Circuit de Vitesse de Guadix.

La zone sur laquelle se trouve Guadix a été habitée depuis la préhistoire, et c’est une des colonies humaines les plus anciennes d’Espagne à cause de sa condition de carrefour de chemins. On a trouvé des restes de Neandertal, du Paléolithique Supérieur et de l’Âge des Métaux. Les phéniciens et les carthaginois l’appelèrent Acci d’où dérive le nom actuel. Ce fut une importante colonie romaine au bord de la Voie Auguste. Jules César même l’éleva en colonie en 45 avant J.C. et l’appela Julia Gemela Acci. Pendant cette époque on assiste au frappement de monnaies de plusieurs valeurs. A l’époque des goths, la municipalité entra en décadence, bien que le caractère épiscopal de la ville lui permit d’avoir un certain poids aux différentes conciles.

Les musulmans lui rendirent son rôle protagoniste en le douant de sa physionomie arabe. Pendant cette période, Guadix vécut des étapes de lumières et d’ombres, de splendeur et de décadence. C’est au Xe siècle lorsque Abderramán III lui concède une grande importance militaire. Avec les guerres civiles des dernières phases de la dynastie nazari, Guadix devient la capitale de l’éphémère règne, dirigé par ‘El Zagal’. Elle devient enclave épiscopale grâce au rôle joué par l’archevêque de Toledo, Rodrigo González de Mendoza.

En 1489 la localité est remise aux Rois Catholiques et les musulmans furent relégués aux faubourgs. Des années plus tard, avec le soulèvement des mauresques, ceux-ci furent expulsés de la municipalité. Cette étape fut suivie par des épisodes de retour clandestin de certains des exilés, qui construirent leurs demeures aux alentours du centre urbain en créant ce qu’on connaît aujourd’hui comme maisons – grotte. Pendant la dynastie des Austria et Borbons, Guadix devint une ville de l’ancien régime, et fut protagoniste plus tard des plaintes à la Couronne de ses habitants. Au XIXe siècle, avec l’invasion des troupes napoléoniennes, se succédèrent des périodes de décadence et de prospérité.

La gastronomie de Guadix montre dans ses plats l’héritage des différentes cultures et peuplements qui l’ont habité. On distingue des plats tels que la marmite, le potage, les migas, le rin ran (avec des piments grillés et de la morue) et les gachas. Sur ses tables on trouve aussi une riche charcuterie dérivée du porc. Guadix compte avec deux classiques gastronomiques, la soupe pimentona de Guadix et les tocinos de cielo (sorte de flan). Tout ceci accompagné du vin de la terre. On trouve de même une forte tradition dans la pâtisserie, tel que le démontre l’élaboration des pestiños (beignets), du riz au lait, des crèmes renversées et des couronnes frites.

Recherche sur la carte

Information de la Ville

Region: Guadix et El Marquesado
Code postal: 18500
Distance de Granada: 59
Population: 20136
Demonym: Accitanos
Site officiel: www.guadix.es
Filtrer par:

Cathédrale de Guadix

Guadix

Ravissant joyau construit entre le XVIe et le XVIIIe siècle où se mêlent les styles renaissance pur et le baroque. Elle fut édifiée sur la mosquée almohade et l’ancienne cathédrale gotique, et c’est une oeuvre de Diego de Siloé, Gaspar [...]

Convento de la Concepción

Guadix

Ce couvent de religieuses concepcionistes franciscaines cloîtrées, se trouve au même endroit que l’ancien zouk arabe, puisqu’il constituait l’accès principal à l’Alcazaba. De nos jours il est entouré de vieilles maisons nobiliaires, puisque ce fut l’endroit choisi par les nobles [...]

Convento de Santo Domingo

Guadix

L’Église de San Miguel se situe dans le couvent de Santo Domingo, fait fonder par les Rois Catholiques. Elle est formée par une seule nef, presque rectangulaire avec choeur sur la porte d’entrée. L’élément le plus signifiant sont les charpentes [...]

Ermitas de Gracia, Fátima y San Sebastián

Guadix

Les deux premiers ermitages sont encadrés dans la zone des grottes. L’Ermitage de Fátima devint une paroisse après avoir été édifié par l’architecte Santa Teresa. Il se trouve aux environs des Cuatro Veredas.

Iglesia de la Magdalena

Guadix

Elles e structure sut une seule nef de plan rectangulaire et presbytère à la tête. La façade est de style baroque et compte avec une image de la Magdalena. Tel que le témoignent les trois arcs plein cintre, le temple [...]

Iglesia de San Agustín

Guadix

Érigée au XVIIIe siècle, cette église, d’une seule nef, fut le quartier général pendant la Guerre d’Indépendance et fut pratiquement détruite. Elle fut postérieurement réformée et on y installa le Séminaire Mineur de San Torcuato.

Iglesia de Santa Ana

Guadix

Temple dont la construction commença au XVIe siècle. Son plan est basilical, tandis que la tête est séparée du reste de la nef centrale. On y trouve une sculpture de Santa Ana. Parmi ses éléments les plus remarquables se trouve [...]

Iglesia de Santiago

Guadix

De style gotique – mudéjar, elle fut érigée au XVIe siècle et décorée avec de précieux plafonds à caissons, une tour mudéjar et une façade du plus pur style plateresque. Elle se structure sur un plan de basilical, avec trois [...]

Virgen del Carmen

Guadix

Les actes religieux démarrent avec la célébration d’une neuvaine, qui termine le 14 juillet avec une grande offrande de fleurs à la Vierge. La veille, le soir, le discours des fêtes est prononcé à l’église de San Francisco, et à [...]

Pèlerinage de San Antón

Guadix

La nuit précédente à cette festivité on allume les iluminarias, où on brûle symboliquement les barbes du saint pour protéger les voisins de la ville. On célèbre le pèlerinage à l’ermitage avec des chars et des chevaux parés, en faisant [...]

Fêtes à la gloire de San Torcuato

Guadix

Célébration d’une messe pontificale présidée par l’évêque. On promène les reliques du saint à travers la ville et, en marge d’autres activités, on distribue des fèves et des galettes typiques à la Place de las Palomas.

Fiestas patronales en honor a la Virgen de las Angustias

Guadix

La devoción popular a la Virgen de las Angustias, copatrona de Guadix, desde el año 1906, se remonta al siglo XVII. Este hecho se ha venido manteniendo de forma ininterrumpida hasta nuestros días. La imagen actual, ya que la primitiva [...]

El Cascamorras

Guadix

Septembre nous fourni l’occasion d’assister à une des célébrations les plus populaires de la province: les fêtes à la gloire de la Virgen de la Piedad. Baza et Guadix se disputent symboliquement depuis cinq siècles la propriété de la sculpture [...]



Login

Registro | Contraseña perdida?