Granada

Information touristiqueHistoireGastronomie

Découvrir Grenade est toute une aventure, peut-être grâce à l’héritage du mystère arabe qui l’enveloppe toujours, peut-être à cause de l’étroitesse de ses rues où des trésors qu’elle cache. La regarder a toujours été un privilège, tel que le démontre le dicton populaire: Donnez – lui l’aumône, bonne femme, qu’il n’y a rien dans la vie comme la peine d’être aveugle à Grenade” (Dale limosna, mujer, que no hay en la vida nada como la pena de ser ciego en Granada).

Grenade est la capital de la province. La ville se trouve sur la confluence de rivières Darro et Genil, aux pieds de Sierra Nevada en s’ouvrant sur la plaine fertile. Aux pieds de l’Alhambra, son monument le plus emblématique visité chaque année par plus de deux millions de personnes, se trouve une ville pleine d’animation et de monuments.

Ville ‘maure et chrétienne’, son patrimoine, bien que clairement différencié, réunit le légat des deux cultures. Enrichie pendant des siècles par les arabes, les chrétiens offrirent à la ville des monuments uniques, qui reflètent leur culture à travers la maîtrise des arts et des sciences.

Le lit de la rivière Darro es l’artère emblématique depuis la Place Nueva (avec la Chancellerie Royale et l’Église mudéjar de San Gil et Santa Ana) jusqu’au Paseo de los Tristes, jalonné par le Bañuelo (bain arabe du Nogal du XIe siècle, la maison plateresque du Castril, siège du Musée Archéologique, et une traînée d’édifications monumentales.

Face à l’Alhambra se trouve l’Albaicín, plein de ruelles tortueuses et bastion de la ville islamique. Ce fut le noyau centre de la ville en époque ziri et nazari, tel que le démontrent les nombreux témoignages conservés. La Cuesta del Chapiz va de la rivière Darro vers l’intérieur. On distingue dans cette zone l’Église de San Juan de los Reyes, qui conserve la tour d’un minaret d’une mosquée du XIIIe siècle; dans la partie la plus haute, l’église et le belvédère de San Nicolás avec des vues splendides sur l’Alhambra; puis l’église du Salvador, édifiée sur l’ancienne mosquée, qui conserve une cour à portiques du XIIIe siècle.

On respire l’ambiance andalousi en parcourant à l’Albaicín la place Larga et l’Arco de las Pesas, porte de la muraille qui se trouve sur la Cuesta Alhacaba, couronnée par la porte de Monaita. Un autre monument avec lequel on se heurte dans ce quartier est le Couvent de Santa Isabel la Real relié au Palais de Dar al-Horra, la ‘Maison de la Reine’ où résidait la mère de Boabdil, dernier roi nazari de Grenade. À travers les rues Calderería Nueva et Vieja on descend jusqu’à la rue Elvira, qui reliait, à travers sa porte, l’Albaicín à la médine.

 

Des parcours qui nous mènent à travers la rue Reyes Católicos, la place du Carmen et Puerta Real, noeud du centre urbain, puis à travers le Mauror, l’ancienne juiverie, l’Antequeruela, avec ses cármenes échelonnés, et le populaire Campo del Príncipe. Ou bien à travers le Realejo, San Matías et beaucoup d’autres enclaves d’intérêt, pour conclure à la Carrera del Genil et aux allées qui entourent cette rivière, avec le vieil oratoire musulman transformé en ermitage de San Sebastián et le petit palais de l’Alcazar du Genil, le témoignage le plus irréfutable de la présence des almohades à Grenade.

La Grenade chrétienne est représentée aux bâtiments tels que l’Hôpital Royal et le Monastère de San Jerónimo, du XVIe siècle, l’église et hôpital de San Juan de Dios, d’airs baroques, les églises des Santos Justo y Pastor et l’Université. La Gran Vía de Colón remet l’itinéraire vers ce que fut le coeur de la Medina musulmane autour de la mosquée, substituée par le Sagraire et la Cathédrale qui, commencée sous des critères gotiques, fut transformée par Diego de Siloé en une oeuvre de style renaissance, achevée au XVIIe siècle avec la façade créée par Alonso Cano. Adossée à la Cathédrale se trouve la Chapelle Royale, panthéon des Rois Catholiques, oeuvre du gotique flamboyant réalisée par Enrique Egas entre 1505 et 1521. En face se trouve la Madraza, centre d’études arabes établit par Yusuf I. Très près se trouve l’Alcaicería, marché du XIVe siècle pour le commerce de soies et marchandises, le Zacatín, artère mercantile de la Medina, et la place de Bibrrambla. De l’autre côté de la rue Reyes Católicos, se trouve le Corral del Carbón (Cour du charbon), une des halles au blé où on gardait les marchandises.

Grenade, une ville avec un grand légat historique est aussi une capital jeune (de ses 236.000 habitants, 65.000 sont des étudiants universitaires) et moderne. Le Musée Parc des Sciences est un clair exemple de ceci.

L’offre touristique de Grenade déborde de culture, loisir et, bien sur, gastronomie. Sortir au centre historique pour déguster les tapas, qui sont habituellement offertes gratuitement avec les boissons, est un plaisir pour les palais. C’est aussi un endroit idéal pour ceux qui veulent profiter de la nature et des sports en plein air. Sans oublier que la ville se trouve à 25 minutes de la meilleure station de ski d’Espagne. Grenade est une ville qui reçoit à bras ouverts aux visiteurs et leurs offre tout ce qu’ils pourront désirer.

Grenade a été habitée depuis des millénaires. Ce fut une colonie des  túrdulos, une tribu ibère; puis les phéniciens, les carthaginois et les grecs habitèrent ses terres. Pendant la domination romaine son nom fut Ilíberis, et lors de l’occupation des wisigoths elle continue à être un important centre religieux, civil et militaire. Une communauté hébraïque créa une colonie très près d’Ilíberis, appelée Gárnata. C’est ce village qui aida à Tariq dans la prise d’Ilíberis. En 1010 la ville fut détruite de l’intérieur, à cause des luttes intestines entre les différentes ethnies et cultures. Ce fut en 1013, avec l’arrivée de la dynastie Ziri, lorsque Grenade se constitue comme règne indépendant. Vers la fin du XIe siècle la ville s’était étendue sur toute la colline, occupée aujourd’hui par le quartier de l’Albaicín, puis de la rivière Darro jusqu’à l’Alhambra.

En 1238 un nouveau monarque, Ibn al-Ahmar, de la dynastie Nazari, établit le Règne de Grenade, qui s’étendait des montagnes de Sierra Nevada jusqu’à Gibraltar, en occupant complètement ce qu’aujourd’hui sont les provinces de Grenade, Málaga et Almería puis une grande partie de Séville, Jaén, Cordoue et Cadix. À cette époque furent réalisées les oeuvre les plus imposantes de l’Alhambra, on installe la Madrasa dans la partie basse de la ville, puis les douanes et l’industrie. Pendant le XVe siècle, le règne s’affaiblit à cause des luttes internes entre les familles de la Cour, jusqu’à ce que, en 1492, elle tombe dans les mains des Rois Catholiques, en étant Boabdil le dernier roi musulman du Règne de Grenade. Plusieurs traités, d’après lesquels les chrétiens respecteraient les langues, religions et traditions des mauresques, furent signés, mais jamais accomplis. Avec le temps, les mauresques furent obligés à se baptiser dans la foi catholique, et furent interdits leurs habits, les moeurs et l’usage de leur langue. Cette situation insupportable éclata en 1568 avec le soulèvement des mauresques de l’Albaicín. Une fois étouffée la révolte, en 1571, les mauresques furent expulsés, et de nouveaux chrétiens arrivèrent dans la ville.

La ville entra en décadence pendant les siècles suivants, et même l’Alhambra servit de quartier général aux troupes napoléoniennes lors de leur invasion de la Péninsule Ibérique au XIXe siècle. À partir les désamortissements qui commencent le long de ce même siècle, Grenade sera le scénario d’intéressants phénomènes urbanistiques et industriels. c’est alors que fut conçue la Grenade moderne, on réalise un nouveau tracé urbanistique avec la Gran Vía comme axe et on récupère les places et jardins en s’inspirant des modèles anglais et français.

La gastronomie Grenadine en majuscules est aussi variée et appétissante que les tapas. C’est une cuisine avec une forte influence arabe, généreuse en épices, riche en soupes et potages et très gourmande. Les produits de la plaine fertile qui entoure la ville de granada sont la base de nombreux plats typiques locaux, tels que les fèves tendres frites, les feuilles charnues des bettes farcies, les chardons, le remojón, la pipirrana et l’indispensable gazpacho. Tout ceci accompagné de l’excellent pain d’ Alfacar. Une spécialité très connue dans la capitale est la Tortilla del Sacromonte, un plat qui n’est pas apte pour les palais minaudiers puisqu’il est élaboré, parmi d’autres ingrédients, avec des cervelles, des rognons et des œufs.

Recherche sur la carte

Information de la Ville

Region: Grenade et son entourage
Code postal: 18001
Population: 236982
Demonym: Granadinos
Site officiel: www.granada.org
Filtrer par:

Alcazaba

Granada

C’est la zone défensive de l’Alhambra, la partie la plus ancienne du monument, où résidait l’armée. Mohamed I construisit les murailles autour du château et leva la tour Homenaje, celle de la Quebrada et celle de la Vela. Lorsque la [...]

Baños Reales

Granada

Les salles de bains sont un des éléments essentiels de la structure urbaine islamique. Les maisons de ceux qui pouvaient se le permettre ont été équipés avec une, comme tous les palais de l’Alhambra.

Cour de Lindaraja

Granada

Elle fut construite comme résultat des réformes réalisées pour loger l’empereur et l’impératrice lors de leur visite à Grenade pendant leur voyage de lune de mile. La cour est formée par une fontaine centrale, six salles qui l’entourent et le [...]

Église de Santa María de la Alhambra

Granada

Cette église, dédiée à Santa María de l’Alhambra fut édifiée sur les ruines de l’ancienne mosquée royale. Les dessins du nouveau temple furent réalisés par Juan de Herrera à partir de  1581. Le plan est en croix latine, avec six [...]

Generalife

Granada

Il se trouve sur les versants du Cerro del Sol, une colline adjacente à l’Alhambra. Les jardins étaient consacrés au loisir des monarques arabes, qui y accédaient depuis les Palais à travers la Porte de Fer (Puerta de Hierro).De nos [...]

Le Palais de Carlos V

Granada

L’Empereur Carlos V déplaça sa cour aux maisons royales de l’Alhambra, pour y passer l’été de 1526. Dès lors l’Empereur voulut établir à Grenade un de ses points de résidence. C’est pourquoi il fit construire un nouveau palais, relié à [...]

Le Partal

Granada

Construction de Muhammad III dont on conserve un ample bassin, un portique de cinq arcs et la Tour Belvédère de las Damas. A côté on trouve une maison adossée du XIVe siècle avec d’intéressantes peintures murales. Aux jardins du Partal [...]

Medina

Granada

Également connue comme la Haute Alhambra, c’était le lieu de résidence des nobles de la cour et le siège des centres administratifs et religieux, puis des palais et jardins. De nos jours, on conserve encore l’ancien couvent de San Francisco [...]

Flamenco y Cine en el Museo Cuevas del Sacromonte

Granada

Programación Cultural Verano 2006 en el MUSEO CUEVAS-CENTRO DE INTERPRETACIÓN DEL SACROMONTE.   Todas las actividades empiezan a las 22 horas en el Centro de Interpretación – Museo Cuevas del Sacromonte PRECIO: 10 € Flamenco, 3 € Cine.   PROGRAMA [...]

Encuentros Flamencos ‘Festival de Otoño de Granada’

Granada

Des concerts et des récitals flamencos réunissent de nombreux artistes, la plupart grenadins, qui pendant plusieurs jours se donnent rendez-vous au théâtre Isabel la Católica. On trouve la célébration parallèle des trasnoches flamencas (nuits blanches) dans plusieurs peñas de la [...]

Semaine Internationale d’Orgues de Granada

Granada

La Semaine Internationale d’Orgues est un événement où se donnent rendez-vous les plus prestigieux interprètes, investigateurs et constructeurs de cet instrument. Pendant une semaine on peut assister aux concerts offerts sur des scénarios si propices comme la Cathédrale de Granada [...]

Festival International de Poésie de Granada

Granada

Journées où des douzaines d’auteurs de différentes nationalités réalisent des lectures poétiques et des conférences.Date: MaiOrganisation: Mairie de Granada, Conseil de Culture de la Junta de Andalucía et Diputación de Granada.

Patrimonio Flamenco Invierno – Primavera

Granada

Spectacles de flamenco qui se déroulent tout le long de l’année, les samedis, au Centre International d’Études Gitanes ‘La Chumbera’, au quartier du Sacromonte avec un magnifique panorama sur l’Alhambra.Lieu de la célébration: La Chumbera Date: Samedis le long de [...]

Festival Internacional de Música y Danza

Granada

Le Festival International de Musique et Danse de Granada est un des rendez-vous les plus attrayants et remarquables de toute l’Espagne. Des activités artistiques de grande qualité sont célébrées dans les coins les plus symboliques de la ville. Les concerts [...]

Festival de Cinéma de Jeunes Réalisateurs

Granada

Concours organisé par la Mairie de Granada, la Diputación de Granada et la Junta de Andalucía. Les cassettes présentées optent aux prix de trois catégories différentes: court – métrages format cinéma, expérimental et animation. Les court – métrages andalous trouvent [...]

Concours de Théâtre Mariana Pineda

Granada

En 1999 le Conseil de la Femme (Concejalía de la Mujer) de la Mairie de Granada créa ce concours pour stimuler la présence active des femmes dans la culture. A ce concours participent des groupes de théâtre non professionnels de [...]

Foire du Livre

Granada

C’est le rendez-vous annuel des grenadins avec la littérature. Cet événement sert de point de rencontre pour le public en général avec les livres et leurs protagonistes, parmi lesquels il pourra agir avec les activités et ateliers de toute sorte. [...]

Les Veranos du Corral

Granada

L’ancienne halle de blé arabe de Granada, la Cour du Charbon (Corral del Carbón), accueille pendant les soirs d’été des récitals de flamenco et des représentations théâtrales.Date: juillet, août et septembre Organisation: Mairie de Granada. Culture

Festival de Rock du Zaidín

Granada

Événement musical qui est célébré à Granada depuis 1980. Pendant plusieurs jours en même temps que les fêtes du Zaidín, des groupes de différents styles provenant du panorama national et international défilent sur les scénarios de ce quartier, le plus [...]

Foire du Livre Ancien et d’Occasion

Granada

Événement où les visiteurs pourront fouiner et chercher parmi des livres nouveaux et de seconde main à la recherche du livre désiré.Date: OctobreOrganisation: Mairie de Granada. Culture

Festival International de Jazz de Granada

Granada

C’est un des plus anciens et importants en Europe et le seul festival espagnol du réseau européen de festivals de jazz (Europe Jazz Network). Depuis 1980, de grandes figures telles que Miles Davis, Tete Montoliu ou Dizzy Gillespie ont été [...]

Festival Internacional de Magia Hocus Pocus

Granada

Ce festival, démarré par le prestigieux magicien grenadin Miguel Puga, Magomigue, réunit à Granada les meilleurs spectacles internationaux de prestidigitation et illusionnisme. En plus des interventions aux différents scénarios de Granada, le Festival développe plusieurs activités parallèles telles que la [...]

Salón Internacional del Cómic

Granada

Pendant quatre jours le Palais de Congrès de Granada accueille ce concours, où les amateurs de la bande dessinée profiteront des expositions, conférences, projections et tables d’hôtes. Date: MarsOrganisation: Ediciones Veleta

Festival International de Tango

Granada

Ce festival accueille à la capitale, une année après l’autre, le plus remarquable de la scène internationale du monde du tango. Plusieurs interventions se succèdent au théâtre Isabel la Católica et à l’Auditoire Manuel de Falla. On trouve également la [...]

Jour de l’Hispanité

Granada

On commémore la découverte de l’Amérique, le 12 octobre 1492, de part de Christophe Colomb, qui négocia avec les Rois Catholiques au village de Santa Fe les capitulations qui lui permirent de commencer son voyage. Une procession civique – religieuse [...]

Pèlerinage de San Miguel

Granada

le dernier dimanche du mois de septembre on fait la procession de l’image de San Miguel à travers les rues du quartier de l’Albaicín. Parmi d’autres activités on célèbre un match de football entre les habitants et un repas ‘familial’ [...]

Commémoration de Mariana Pineda

Granada

le 26 de mai, la ville de Grenade rappelle la figure de Mariana Pineda, une femme qui mourut pour ses idéaux de liberté en 1831, ce même jour. On célèbre un acte commémoratif face à sa statue, située à la [...]

Fête de la prise de Grenade

Granada

Le 2 janvier on célèbre la fête de la Prise de Grenade. Le rendez-vous commémore le moment où le monarque du Règne Nazari de Grenade, Boabdil ‘El Chico’, remit la ville aux Rois Catholiques en 1492. Les festivités commencent avec [...]

Procession de la Virgen de las Angustias

Granada

le dernier dimanche du mois de septembre on réalise à Grenade une procession à la gloire de sa Patronne, la Virgen de las Angustias. Pendant le même week-end, en plus, on installe aux proximités de la basilique un marché de [...]

Fêtes du Corpus Christie

Granada

Instituées par les Rois Catholiques après la prise de Grenade, le ‘Corpus Christie devint très tôt la grande fête de la ville. Centrées autour du défilé processionnel du jeudi, le programme festif se prolonge de minuit du samedi précédent, lorsqu’on [...]

Pâques

Granada

Les fêtes de Pâques de la capitale grenadine se distinguent par le cadre unique où se déroulent les défilés processionnels: le Realejo, la Carrera del Darro, le Sacromonte, le Paseo de los Tristes, l’Albaicín, etc. Toujours avec l’Alhambra comme toile [...]

Festivité des Croix de Mai

Granada

La tradition des ‘Croix de mai’ se remonte, à Grenade, au début du XVIIe siècle. Dès lors, et chaque année avec une plus grande participation des habitants, l’arrivée de cette fête tous les 3 mai représente un déploiement d’imagination populaire [...]

Fête de San Cecilio

Granada

Avec l’arrivée du mois de février, Grenade fait son pèlerinage au quartier du Sacromonte pour célébrer la festivité de son patron : San Cecilio. Un personnage à moitié entre la réalité et la légende. Après avoir été guéri de cécité [...]



Login

Registro | Contraseña perdida?