Escúzar

Information touristiqueHistoireGastronomie

Avec Sierra Tejeda au sud, Sierra de La Pera au nord et à seulement 24 kilomètres de Grenade, c’est un lieu exceptionnel pour profiter de la nature, avec des champs de céréales et d’oliviers et sa forêt méditerranéenne. C’était un des principaux hameaux qui formaient l’ancienne région de Quempe et qui, d’après les chroniques de Pérez del Pulgar, ‘furent tous détruits’ pendant la conquête castillane. Il s’agissait d’Escúzar (Askudar à l’époque nazari), dont les vestiges se trouvent dans une colline située au sud de la localité actuelle, aux contreforts de la Sierra de La Pera.

D’après les restes archéologiques trouvés, les premiers habitants de la zone où est établie Escúzar se remontent à l’époque romaine. Les premières nouvelles écrites de ce village sont d’époque arabe, lorsqu’il naît comme ferme située sur la route de maisons de labour qui allait de Grenade à Alhama de Granada. Pendant la Reconquête menée par les Rois Catholiques, le village subit les conséquences propres de la guerre. En 1568 se produisit le soulèvement des mauresques au Règne de Grenade. La rébellion fut réprimée et l’expulsion conséquente des mauresques de toutes les municipalités laissa Escúzar, d’après le recensement Royal de 1594, avec seulement 5 habitants.

Le village fut dressé, sous le nom de Santa María de Escúzar, comme un grand hameau, par les habitants castillans arrivés à partir du XVIIe siècle. Pendant ces années, l’activité économique la plus importante est l’agriculture de terres non irrigables. Le village s’agrandit et le temple primitif fut réformé et agrandit.

En 1990 on inaugura dans cette municipalité une station de traitement de la Célestine, un minéral employé dans la fabrication de tubes cathodiques, pour les télévisions et les écrans d’ordinateur, de fibre optique et autres verres spéciaux.

L’olivier et les céréales sont les principales cultures de cette municipalité. Parmi ses plats apparaissent des salades, les migas, le poulet, les soupes de maimones et les petits pains. Comme desserts on distingue le riz au lait et les oeufs a la nieve, puis le typique gazpacho escuceño, qui introduit comme variante le pain grillé.

Recherche sur la carte

Information de la Ville

Region: Poniente Granadino
Code postal: 18130
Distance de Granada: 24
Population: 785
Demonym: Escuceños
Site officiel: www.escuzar.com

PLANEA TU VIAJE

Filtrer par:

Casa des Fonseca

Escúzar

Elle date du XVIe siècle et se trouve à côté de l’église.

Église Paroissiale Nuestra Señora del Rosario

Escúzar

Les premières nouvelles de ce temple datent de 1563, mais sa datation exacte est difficile à précises à cause de l’amalgame de styles et d’époques présents dans sa construction. Au XVIIIe siècle on ajouta la grande chapelle et le maître-autel, [...]

Ermitage du Cristo del Rescate

Escúzar

Construite au XIXe siècle, il garde à l’intérieur une image du Cristo del Rescate.Horaire de culte

San Marcos

Escúzar

On organise un Pèlerinage. C’est un jour où les gens du village et des alentours profitent pour passer une journée de convivialité dans la campagne avec des activités en plein air et en mangeant le traditionnel hornazo, un pain au [...]

Fêtes Patronales du Cristo del Rescate et Nuestra Señora del Rosario

Escúzar

Pendant ces fêtes on célèbre plusieurs actes religieux, tels que des messes solennelles et une procession. L’ambiance festive continue la nuit avec des feux d’artifice et une kermesse. En plus, on organise d’autres activités ludiques telles que des matchs de [...]



Login

Registro | Contraseña perdida?