Dehesas de Guadix

Information touristiqueHistoireGastronomie

Ce petit village se trouve au nord de la Hoya de Guadix, à côté des rives de la rivière Guadahortuna et sur la plaine qui s’étend aux pieds de la Colline de San Bernardino. La municipalité accueille la dite Terrera del Reloj, les restes d’un village préhistorique de l’époque argarique. La route qui y conduit est escarpée et sinueuse, parfaite pour la pratique de la randonnée. Au centre urbain on trouve que la plupart des maisons sont de maisons – grotte ou mixtes, avec une partie grotte et une partie construite autour. Dans ses rues on trouve un belvédère d’où contempler les magnifiques vues et panoramas de son enclave. Elle compte avec des zones de loisirs telles qu’une piscine et des parcs infantiles. Pour connaître la municipalité et ses entourages, plusieurs sentiers urbains qui la parcourent, et arrivent jusqu’aux grottes, ont été aménagés. De nos jours on encourage le tourisme rural et la pratique de sports d’aventures dans ses collines.

Dehesas de Guadix arbore la condition de municipalité depuis la moitié du XIXe siècle, d’après les actes de la Mairie et celles du village voisin d’Alicún de Ortega, bien qu’elles différent quant à la date concrète. Précédemment elle appartenait, comme annexe, à Alicún de Ortega. Dans ses contrées ont été trouves des restes d’établissements préhistoriques. Aux environs abondent aussi des fragments céramiques de marmites, des casseroles et des jarres estampillées, de style nazari. Son étape plus prospère eut lieu lorsqu’elle appartint à la cour musulmane du roi El Zagal. De son passé médiéval elle conserve les vestiges d’une ancienne forteresse connue comme Castillejo del Cortijo de don Cristóbal, enceinte défensive qui ne peut être à peine appréciée de nos jours.


En 1489, ses excellents pâturages furent affectés par la juridiction territoriale de l’Évêché de Guadix après les capitulations signées par les Rois Catholiques avec le roi El Zagal. Pendant le XVIe et XVIIe siècle, cette municipalité fut un grand pré (dehesa),&nbsp; consacré à l’élevage de chevaux, fonction de laquelle dérive sûrement le toponyme. En 1840 don José Requena acquit le cortijo de Dehesas et la Rambla de los Ciruelos dans la limite du don des Rois Catholiques. C’est en 1888 qu’apparaît pour la première fois le nom de la municipalité comme Dehesas de Guadix.</P>

La cuisine de racines arabique – andalouses est très typique dans la gastronomie de Dehesas de Guadix, puis la préparation de riches plats avec le chevreau et l’agneau. On distingue comme recette typique les hormigos, un pot-au-feu avec des pommes de terre et des fèves vertes. Dans cette municipalité on élabore aussi les escargots, le gazpacho, les andrajos et les gachas. Puis, comme dessert, les artisanales gimblettes.

Recherche sur la carte

Information de la Ville

Region: Guadix et El Marquesado
Code postal: 18538
Distance de Granada: 103
Population: 556
Demonym: Deheseños o Cambucos
Site officiel: www.dehesasdeguadix.es
Filtrer par:

Iglesia parroquial de Nuestra Señora de la Anunciación

Dehesas de Guadix

Temple qui manque de tour et qui se structure sur un plan basilical. Il compte avec une seule nef avec toiture mudéjar.

Terrera del Reloj

Dehesas de Guadix

Ce gisement se trouve dans la confluence des rivières Guadiana Menor et Fardes. Il date de l’Âge du Bronze, et appartient à la culture d’El Argar. Dans cet emplacement on été trouvées des pots en céramique, des objets décoratifs, des [...]



Login

Registro | Contraseña perdida?