Cástaras

Information touristiqueHistoireGastronomie

Le territoire communal de Cástaras fait partie du Parc Naturel de Sierra Nevada et se trouve sur son versant sud. A ce territoire appartient aussi le petit village de Nieles. Cette jolie et cachée localité est sans doute une des plus surprenantes de la région, au même temps qu’une des plus frappée par l’émigration. Son urbanisme, de maisons blanches et rues en pente adaptées au terrain, est typiquement alpujarreño. les vues que l’on contemple de tous les points des alentours sont magnifiques.

Un des endroits les plus charmants son les anciennes Mines du Conjuro, par le spectaculaire du gisement, abandonné il y a des années, puis par les incroyables vues panoramiques. D’ici on domine toute la vallée de Trevélez et le large territoire de La Tahá et Busquístar.

Ses habitants aiment bien rappeler le surnom de ‘verger endormit entre pierre et eau’ avec lequel on cite  Cástaras aux archives de la Mairie, une définition judicieuse qui revoie à son terrain escarpé, à l’abondance d’eau et à la frondaison de sa végétation.

Nieles se trouve aux pieds de la Colline des Alfanjías, à mille mètres d’altitude, avec des vues gaies sur la vallée de la rivière Guadalfeo et le Cerrajón de Murtas.

D’origine arabe, elle atteignit singulière importance comme centre urbain grâce aux mines de fer de El Conjuro, exploitées jusqu’à il y a quelques années, puis aux mines de mercure qui sont fermées depuis la moitié du XXe siècle.

Après la Reconquête réalisée par les Rois Catholiques, Cástaras passe aux mains chrétiennes. Vers la moitié du XVIe siècle eut lieu le soulèvement mauresque, après lequel ils furent  expulsés de la municipalité. Des années plus tard, le village fut repeuplé par des colons provenant d’autres régions.

La population de Cástaras se réduisit radicalement à cause de l’émigration. Aux années 70, face à l’exode massive de ses habitants à la recherche d’un travail vers d’autres points de l’Espagne, obligea à fermer deux tiers de ses maisons.

À Cástaras est élaborée une excellente charcuterie, surtout du jambon, du chorizo, du boudin et du saucisson. Parmi les plats les plus savoureux on distingue le chevreau à l’ail cabañil ou le remojón. Le potage de châtaignes est un dessert typique partagé avec d’autres municipalités.

Recherche sur la carte

Information de la Ville

Region: Alpujarra et Valle de Lecrín
Code postal: 18439
Distance de Granada: 100
Population: 251
Demonym: Castañeros
Site officiel: www.castaras.es

PLANEA TU VIAJE

Filtrer par:

Ermita de la Virgen de Fátima

Cástaras

Excavé en roche calcaire, il présente une façade construite en maçonnerie et encadrée par des pierres de taille échelonnées aux angles. L’intérieur est une salle blanche et quadrangulaire où l’on trouve une table qui soutient l’image de la Virgen de [...]

Iglesia Parroquial de San Miguel

Cástaras

Église mudéjar du  XVIe siècle qui présente une nef rectangulaire et une grande chapelle de plan carré différencié par un arc. La svelte tour avec horloge et cloches est adossée à la tête du bâtiment. Les murs sont dressés d’après [...]

Virgen de Fátima

Cástaras

Pendant cette journée un pèlerinage a lieu dans les alentours pour rendre hommage à la vierge de Fátima, dont l’ermitage est situé à l’issue du village de Cástaras, direction de Nieles. Il s’agit d’une chapelle creusée dans du rocher calcaire. [...]

San Bartolomé

Cástaras

San Bartolomé est le patron de Nieles, annexe de Cástaras. Pendant les fêtes à la gloire du saint des actes divers sont organisés.

‘Chiscos’ de San Antón

Cástaras

Dans la nuit de San Antón des feux de joie géants sont allumés pour célébrer les fêtes du saint.

Fêtes à la gloire de San Blas

Cástaras

Ces fêtes sont célébrées à Nieles, annexe de Cástaras, avec la caractéristique que les femmes manufacturent les listones (colliers avec des rubans), qui sont timbrés par la Mairie et bénis par le curé. Plus tard, ils sont vendus pour être [...]

Fêtes des Saints et de la Châtaigne

Cástaras

Au mois de novembre on célèbre à Cástaras, de façon combinée, la fête des Saint et celle de la Châtaigne. Pendant ces festivités on allume un grand chisco (bûcher), accompagné d’une mauraca, un tour de châtaignes grillées.

Fêtes à la gloire de San Miguel

Cástaras

Depuis des années on célèbre les fêtes Patronales au mois d’août (au lieu du 29 septembre) pour profiter de la grande affluence au village des castareños qui rentrent en été. L’image du San Miguel est processionné, accompagnée par l’image de [...]



Login

Registro | Contraseña perdida?