Benamaurel

Information touristiqueHistoireGastronomie

Cette municipalité se trouve dans une vallée au nord de la province de Grenade. La disposition de son centre ville découle d’une série de ravins sur lesquels se fixent les différents quartiers. Elle conserve un patrimoine historique très important: des nombreuses demeures excavées dans les grottes, en passant par une grande tour almohade, jusqu’aux restes de la forteresse du XIVe siècle. C’est une des municipalités avec la plus haute densité de grottes habitées de tout le nord –est de Grenade. On doit remarquer la Casa del Tío Tinajas, une grotte avec une coupole qui était probablement un bain arabe, ou peut-être des cachots. Le dernier week-end du mois d’avril on y célèbre la festivité de la Virgen de la Cabeza, patronne de la localité, avec un des défilés de bandos (factions) et comparsas (figurants) de Maures et Chrétiens les plus spectaculaires d’Espagne. Le samedi on joue le drame sur l’Eucharistie intitulé ‘Captivité et libération de Nuestra Señora de la Cabeza’ (cautiverio y rescate de Nuestra Señora de la Cabeza), puis le dimanche se déroule le pèlerinage. Ces fêtes réunissent, chaque année, des personnes de tous les coins de Grenade.

La zone où se situe la municipalité de Benamaurel a été le lieu d’établissement des colonies humaines depuis la période argarique (on a trouvé des pierres taillées et polies, des flèches et des racloirs). D’autres vestiges archéologiques démontrent qu’elle fut habitée pendant l’époque ibère, romaine et wisigothe. Elle est citée pour la première fois aux textes d’un chroniqueur arabe du XIIe siècle. Au XIIIe siècle fut dressé un château pour défendre le territoire du harcèlement des troupes de Fernando III. Au XIVe siècle la municipalité passe plusieurs fois d’une main à l’autre jusqu’à tomber, définitivement, aux mains des chrétiens en 1488.

Une année plus tard, les mauresques rebellent contre le comte de Tendilla et contre la Couronne et, plus tard, sont expulsée, en laissant Benamaurel presque inhabité. En 1531, un tremblement de terre  ravagea la forteresse et le village, qui passa à dépendre de Baza. En 1628 elle atteignit son indépendance et, face aux croissantes dettes, ses habitants décidèrent en conseil municipal de vendre leurs terres au duc d’Alba, don Antonio Álvarez de Toledo, en 1633. Lors de l’invasion napoléonienne, les habitants jouèrent un rôle protagoniste, puisqu’ils portèrent secours au général O’Donnell que se trouvait cerné dans une contrée voisine, puis ils refusèrent de remettre la poudre de leurs usines (Benamaurel était riche en soufre et salpêtre) aux français.

On distingue les produits frais des potagers de la plaine fertile tels que l’huile d’olive, les piments, les concombres, les tomates et le blé, puis les remarquables câpres sauvages, idéales pour complémenter les salades, la pipirrana ou les sauces. On trouve aussi une abondante et savoureuse charcuterie, séchée dans les grottes. Les recettes typiques sont les gurupinas (avec des champignons et de la morue), les gachas et les migas con remojón. Parmi les desserts traditionnels on trouve les crespillos de chènevis, les galettes de rillons et les gimblettes frites.

Recherche sur la carte

Information de la Ville

Region: El Altiplano: Comarcas de Baza et Huéscar
Code postal: 18817
Distance de Granada: 121
Population: 2323
Demonym: Benamaurelenses
Site officiel: www.benamaurel.es
Filtrer par:

Église de la Virgen de la Asunción

Benamaurel

Église construite en 1520 sur une ancienne mosquée. Elle possède une seule bâtisse, dont le mur gauche présente quatre chapelles ouvertes par des arcs plein cintre reliés deux à deux. Après la perte des caissons lors de l’incendie de 1837, [...]

Tour de Castril

Benamaurel

Grande tour d’époque almohade située dans la route entre Benamaurel et Cortes et Castril. Elle été utilisée comme poste de surveillance.

Casa del Tío Tinajas

Benamaurel

Grotte privée située à côté de la forteresse qui existait à Benamaurel au XIVe siècle. On peut visiter les chambres, la salle des jarres de vin du début du XXe siècle et les cachots arabes.

Columbarium Romain

Benamaurel

Columbarium de la période romaine tardive. Il s’agit d’un habitacle carré avec 317 creux.

Las Hafas

Benamaurel

Il s’agit des restes d’une forteresse du XIVe siècle, formée par des grottes habitées pendant l’époque almohade. C’est une entaille verticale du terrain divisée en deux parties. Dans la plus haute, en vertical, se trouvent les grottes auxquelles on accède [...]

San León Magno

Benamaurel

Le 11 avril, tous les ans, Benamaurel organise les fêtes à la Gloire de San León. Ce saint mourut le 11 avril 461 à Rome, après avoir régné en tant que Pape pendant 21 ans. Pendant ce jour, des rosquillas [...]

Festivité à la gloire de la Santísima Virgen de la Cabeza (Moros y Cristianos)

Benamaurel

La Virgen de la Cabeza, dont la festivité est célébrée le dernier dimanche du mois d’avril, jouit d’une grande célébrité dans la région de l’Altiplano. À Benamaurel la festivité est célébrée avec de splendides défilés des factions de Maures et [...]



Login

Registro | Contraseña perdida?