Beas de Granada

Information touristiqueHistoireGastronomie

Beas de Granada se trouve très près de la capitale et fait partie du Parc Naturel  de la Sierra de Huétor. C’est une zone de demie – montagne, située parmi de grandes masses de chênes verts et rouvres. À 1.071 mètres d’altitude et entourée de collines, elle est presque cachée à la vue des villages voisins, enclave qui lui fait profiter d’une des situations les plus privilégiées des alentours de la capitale, avec de splendides panoramas ouverts au sud vers Sierra Nevada. Elle conserve la personnalité mauresque dans certains quartiers, et ses infrastructures reflètent l’héritage de l’architecture des anciennes maisons seigneuriales.

L’origine de Beas de Granada se remonte à l’époque de l’Empire Romain. Les références documentées les plus anciennes la situent dans la chaussée romaine vers Acci, d’où son nom provenant du terme latin Viax. Elle est née comme un relais ou lieu d’approvisionnement et repos situé au carrefour de chemins. Grâce à son enclave la municipalité jouit d’une grande importance pendant la domination romaine. C’était un passage obligatoire pour les voyageurs et pour les actions militaires ou mercantiles. avec la domination arabe elle devint un hameau où résidaient une vingtaine de familles, dont les maisons se trouvaient autour du château, dont on ne conserve aucun reste. C’était un hameau très lié à la ville de Grenade. Ses habitants étaient consacrés à l’agriculture de terres non irrigables et au commerce florissant des mûriers pour l’élevage de vers à soie. Après la Reconquête, les terres et les maisons de cette municipalité furent partagées entre Francisco de Bobadilla et les mauresques. Cependant, ceux – ci furent harcelés avec de forts impôts jusqu’à leur rébellion et postérieure expulsion. Pendant la révolte une partie de l’église fut incendiée. La municipalité fut repeuplée avec des colons de Castille, León, Asturies et Galice.

Les salades d’haricots blancs, de poireaux et la purée d’oignons, avec les potages de pois – chiches et blé sont certaines des recettes typiques de Beas de Granada. On trouve aussi ans ses menus, très habituellement, les côtelettes de porc avec des champignons, les côtelettes d’agneau, les grenadines de vache et les rouleaux de veau. Les riches bouillons de la zone sont également présents dans la gastronomie de cette municipalité. il y a une longue tradition vinicole qui se reflète aux festivités et concours célébrés autour du vin moût.

Recherche sur la carte

Information de la Ville

Region: Grenade et son entourage
Code postal: 18184
Distance de Granada: 20
Population: 1069
Demonym: Beatos
Site officiel: www.beasdegranada.es
Filtrer par:

Église paroissiale de la Inmaculada

Beas de Granada

Ce temple, principal monument de la localité, trouve ses origines autour des années 1530-1540, lorsqu’il fut construit sur l’ancienne mosquée. L’église est formée par une nef rectangulaire, des corniches et façade en pierre de taille. Parmi les éléments qui la [...]

José Medina García

Beas de Granada

Artesanías Medina

Fête du moût

Beas de Granada

Organisé par le Club de Sports et Culture d’Amis de Beas, le jour des Rois Mages (6 février), une dégustation concours de jus de raisin de la région a lieu. Ces vins proviennent de la dernière récolte et sont élaborés [...]

Virgen del Pilar

Beas de Granada

Pendant ces fêtes on célèbre un pèlerinage à l’ermitage de El Colmenar, où depuis un siècle « La Pilarica » est vénérée. Son image sort tous les ans en procession pour fêter son jour. Au pèlerinage participent aussi les voisins [...]

Fêtes Patronales à la gloire de San Roque

Beas de Granada

Les fêtes Patronales sont célébrées pendant le mois d’août, à la gloire de San Roque, avec l’élection de la Reine, procession et kermesse populaire. En plus, parmi le programme de la Semaine Culturelle on distingue les soirées flamencas, les conférences, [...]



Login

Registro | Contraseña perdida?