Algarinejo

Information touristiqueHistoireGastronomie

Algarinejo se trouve aux Monts Occidentaux, sur le flanc de la colline du Calvario. Son nom est du au terme arabe al-Garín (Les Grottes). Il s’agit d’un village éminemment agricole, où la plupart des voisins a comme principal moyen de subsistance l’exploitation de l’olivier. Une grande partie de cette population habite au milieu rural. Toute la municipalité réunit de bonnes caractéristiques pour le tourisme d’intérieur et rural, grâce à sa situation géographique et son mode de vie. Dans certaines zones on peut même observer des activités artisanales telles que l’élaboration familière de fromage, les conserves et les salaisons, puis des manufactures telles que la fabrication de selles, le travail de l’osier, l’alfa ou les dentelles et mantilles.


Algarinejo compte avec un annexe: Fuentes de Cesna, qui se trouve au sud – ouest de la municipalité, dans une zone entourée de collines et ravins. Son origine est lointaine. On sait qu’au XVe siècle c’était un village de certaine importance, où habitaient des arabes consacrés au commerce de bijoux. En 1940, l’ancien village, connu comme Las Fuentes Viejas, fut secoué par une forte tempête, qui causa des éboulements de roches qui provoquèrent de nombreuses victimes. Le village fut pratiquement détruit. 

Algarinejo fut jadis une colonie romaine, tel que le démontre la récente excavation d’un gisement archéologique découvert dans un terrain à bâtir de l’Avenue de la Constitución. Ici sont apparus les restes de murs et pavés d’une édification d’époque ibéro – romaine, puis plusieurs enterrements correspondants à une nécropole dont la chronologie n’a pas encore été datée avec exactitude.

Son origine se remonte à l’existence de plusieurs grottes qui servaient comme refuge occasionnel aux bergers de la zone, connues comme al-Garín. Leur passé arabe – andalous est évident. Ces grottes furent citées par Alfonso XI au Libro de la Montería. Après la conquête chrétienne, fut mis sous la juridiction du Conseil Municipal de Loja. La localité fut postérieurement vendue par Felipe III à don Luis de Lisón y Biedma en 1614. Le titre de ville lui fut concédé en 1687.

Algarinejo conserve dans sa gastronomie les influences de la cuisine arabe, reflétée aux produits élaborés et aux créations populaires. Ses terres, non irrigables, produisent des pois – chiches, des céréales et un excellent huile d’olive vierge extra. Ses habitants font face à l’hiver avec des ragoûts solides tels que le potage de pois – chiches, puis à l’été avec le ajoblanco ou la fraîche porra. On distingue aussi la soupe de courgettes avec des vermicelles et le barbeau en sauce verte. Parmi la pâtisserie on distingue les typiques couronnes et les palotes, des bandes de farine pétrie avec de la cannelle, du sucre, des oeufs et du lait, puis frits. Comme recette typique de cette section, on doit nommer le pain de figue (pan de higo).

Recherche sur la carte

Information de la Ville

Region: Poniente Granadino
Code postal: 18280
Distance de Granada: 85
Population: 4184
Demonym: Algarinenses
Site officiel: www.algarinejo.es
Filtrer par:

Ermitage du Santo Cristo

Algarinejo

Il fut construit au XVIIIe siècle, la où concluait le Via Crucis qui, en partant du temple paroissial, distribuait treize autres étapes au faubourg du village, jusqu’à arriver au sanctuaire. À l’intérieur était gardé un tableau du Santo Sepulcro, correspondant [...]

Iglesia de Santa María la Mayor

Algarinejo

Ce temple se trouve au centre du village et date de la fin de XVIIIe siècle. Il compte avec trois bâtisses avec ses correspondantes chapelles, la sacristie et la tour. Il est totalement construit en pierre de taille, érigé sur [...]

Tour Pesquera

Algarinejo

Le château de Pesquera, connu comme Torre Pesquera, est une structure défensive complexe, à laquelle on accède à travers la route qui va de Zagra à Fuentes de Cesna. La forteresse est construite sur un promontoire qui avance sur la [...]

Fêtes à la gloire de Nuestro Padre Jesús Nazareno

Algarinejo

ces fêtes son connues comme la Feria Grande. C’était l’ancienne fête royale du bétail et on célèbre encore une exposition de bétail.

Fête à la Gloire de Santa Ana

Algarinejo

Pendant le dernier week-end du mois de juillet on célèbre plusieurs actes religieux à la gloire de Santa Ana, complémentés par des activités sportives, avec des tournois de tennis, football ou pétanque, et des exhibitions de trial et bicyclette. <BR><BR>Pendant [...]



Login

Registro | Contraseña perdida?